Des prix et des éloges mérités pour les "Cuisiniers de la mer"

Publié le 26 avril 2013 à 12:35

Maria Damanaki, commissaire européenne en charge de la pêche et des affaires maritimes est venue remettre, avec Olivier Roellinger, chef des Maisons de Bricourt à Cancale et vice-président de Relais & Châteaux, les prix du "Concours Olivier Roellinger - Pour la préservation des ressources de la mer" au Salon Européen des Produit de la Mer 2013 à Bruxelles. 

Pour la catégorie 'élèves ou apprentis de moins de 25 ans', les prix ont été attribués :
- 1er prix : François Hervé
François Hervé, un lauréat très brillant, âgé de seulement 17 ans, est élève au lycée hôtelier de Dinard. Il a conçu ses plats avec du Grondin rouge, du crabe vert et des bulots.
- 2e prix : Quentin Rousseau
Quentin Rousseau est élève au lycée hôtelier Maurice Marland de Granville et il a proposé des plats avec du Rouget barbet et des coques.
- 3e prix : ex aequo Déborah Derieux et Romain Gosselin
Déborah Derieux, seule lauréate féminine de cette édition du concours, étudie à l'école hôtelière d'Avignon. Elle a cuisiné du Bar de ligne et des coques.
Romain Gosselin est en formation en alternance au CIFAM de la Chambre des métiers et de l'artisanat de la Loire-Atlantique à Sainte-Luce-sur-Loire. Et il est depuis 3 ans apprenti au restaurant Le François 2 à Couëron (un BIB Gourmand au Michelin). Il a cuisiné du Tacaud et des coques. 

Pour la catégorie 'professionnels de moins de 35 ans', les prix ont été attribués :
- 1er prix : Jaouad Ez-Zouaq
Jaouad Ez-Zouaq travaille comme sous-chef au Domaine de Terre Blanche aux Tourrettes (Var). Olivier Roellinger a été très élogieux quant à cet excellent lauréat qui a régalé le jury avec un Grondin rouge et des huîtres.
- 2e prix : Denis Lemercier
Denis Lemercier est sous-chef dans le restaurant de l'Hôtel Burdigala, à Bordeaux (Gironde). Il a concocté de belles recettes avec du Lieu jaune et des coques.
- 3e prix : Andreas Baehr
Andreas Baehr est sous-chef au restaurant La Marelle, à Péronnas dans l'Ain. Il a cuisiné avec virtuosité (selon Olivier Roellinger), du Maquereau et des encornets. 

Des prix très intéressants avec les partenaires du concours
Les prix attribués se dérouleront chez des partenaires du concours, ils seront fort intéressants pour des cuisiniers férus de pêche durable. Ce sera par exemple : Une semaine de découverte professionnelle chez un chef Relais & Châteaux à l'étranger ou en France. Ainsi, certains lauréats seront reçus chez Gilles Daubé, Le Manoir de Lan Kerellec à Trebeurden en Bretagne ou chez Jacques et Laurent Pourcel, Le Jardin des Sens à Montpellier. Des stages chez un professionnel de la filière pêche à l'étranger (dont une sortie en mer du Nord organisée par le centre marin VLIZ avec un fileyeur de Nieuwport). Et encore un stage chez un professionnel de la filière pêche en France, par exemple : une sortie avec les bolincheurs à la sardine du Guilvinec, certifiés MSC depuis 2010 (il s'agit de la seconde pêcherie française à avoir obtenu la certification MSC pour une pêche durable et bien gérée) organisée par l'association "Pêcheurs de Bretagne" et une sortie en mer Méditerranée avec les pêcheurs artisans Pescatourisme à Saint-Raphaël. Ou encore, une bourse pour une formation professionnelle développement durable avec un dîner et une nuit pour deux personnes chez un chef Relais & Châteaux. 

Des partenaires au soutien indéfectible
Cette cérémonie réunissait de nombreux partenaires du concours autour d'Elisabeth Vallet et Cécile Levieil de Seaweb / Alliance Produits de la Mer. Qui ont été très chaleureusement félicitées par Olivier Roellinger. Il leur a dit son admiration pour leur façon de se battre pour cette noble cause. Michel Mouisel de Ferrandi, cofondateur du concours avec Seaweb et Alain Bernard du lycée hôtelier de Dinard partenaire du concours étaient bien sûr présents, mais aussi des membres du jury comme Gérard Marquoin. Etaient également présents des soutiens du concours comme Edouard Le Bart, responsable MSC France (Marine Stewardship Council). Enfin cette remise des prix se déroulait à l'invitation d'un des partenaires historique de Seaweb, Mathias Ismaïl, le directeur général de OSO sur son stand dans le salon européen des Produits de la Mer. Avec ses collaborateurs Eric Bernard et Bruno Gauvain (MOF), ils ont régalé les invités avec des préparations à base de produits de la mer durables.

Olivier Roellinger applaudit les jeunes pour leur engagement et élargit le concours à l'Europe
"Je suis enchanté de voir l'exceptionnel bon sens de cette jeunesse qui fait bouger et même craqueler les habitudes et les certitudes des adultes. Ces jeunes cuisinières et cuisiniers qui, de la cuisine de tous les jours à la cuisine la plus sophistiquée, ont pris conscience que demain il faudra non seulement faire bon, mais faire basculer l'écologie dans la cuisine. Beaucoup de cuisiniers s'engagent avec des produits de leur potager, dans le choix des légumes, des fruits, des viandes, des laitages, aujourd'hui il faut étendre cette prise de conscience aux produits de la mer. […] Ce concours a pour vocation demain de devenir européen, dès l'année prochaine, il s'étendra auprès des jeunes en formation et des jeunes professionnels en Espagne. Puis progressivement aux autres pays européens.

Olivier Roellinger lance l'Equipage des "Cuisiniers de la Mer"
"Et nous avons décidé d'aller au-delà de ce concours en créant le mouvement des Cuisiniers de la Mer. Les premiers membres de cet équipage seront les candidats à ce concours. Ce mouvement s'inscrit dans la continuité de ce qui a été initié lorsque les cuisiniers des Relais & Châteaux, qui font une cuisine d'excellence dans le monde entier, ont tous signé, à Biarritz, la charte pour la pêche durable. Nous invitons le plus grand nombre de cuisiniers, du plus humble au plus élaboré, à rejoindre ce mouvement responsable pour que la mer puisse rester un garde-manger pour l'humanité.

Une présence significative, celle de Maria Damanaki
Que la Commissaire européenne Maria Damanaki honore de sa présence cette remise de prix, c'est une indication de l'importance de ce qui au travers de cette 2e édition du "Concours Olivier Roellinger - Pour la préservation des ressources de la mer", est en train de se passer. Maria Damanaki est totalement investie pour que l'Europe soit exemplaire au niveau de la durabilité de sa pêche. Elle a expliqué qu'elle est très sensible à l'action d'Olivier Roellinger pour la protection des ressources de la mer. En particulier pour cette initiative qui responsabilise de jeunes cuisiniers afin que les futures générations puissent manger du poisson en évitant la destruction de toutes les ressources issues de la mer et des océans. 

www.seaweb.org
 - www.allianceproduitsdelamer.org
twitter.com/seaweb_orgfacebook.com/allianceproduitsdelamer


Publié par Jean-Luc Fessard, 'Transition Verte et Bleue' et auteur du Blog des Experts



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de cuisine H/F

34 - AGDE

LA MARINE DU CAP CENTRE PORT CAP D'AGDE RECRUTE CUISINIER/CHEF DE CUISINE EXECUTIF GROS DÉBIT POSTE LOGÉ/NOURRI/REPOS HEBDOMADAIRE SALAIRE EVOLUTIF 2800/3500 NET PROFIL 35/50 ANS HABITUÉ AUX GROS DEBITS PRISE DE POSTE IMMEDIATE JUSQU'EN OCTOBRE CONTACT : 06.13.27.34.20 lamarineducap@ora

Posté le 22 mai 2024

Chef de partie H/F

83 - LORGUES

Vous aimez travailler dans la bonne humeur au sein d'une petite équipe dynamique pour faire une cuisine créative, saine et originale? Alors contactez-nous! 15 juin-15 sept, 40 couverts/service Poste logé et sans coupure, 35h/semaine , 6j/7, 2000€ net, expérience exigée. Tel 0788888960

Posté le 22 mai 2024

Chef de partie H/F

35 - LE VIVIER SUR MER

Nous recherchons pour renforcer notre équipe pour la saison d'été un commis de cuisine ou chef de partie et un patissier. Salaire selon compétence de 1500 à 2000 euros net par mois. Poste saisonnier pouvant déboucher sur un CDI. Contrat de 39H coupure et 2 jours de repos consécutif. Les horaires

Posté le 22 mai 2024