Coronavirus : L'activité des hôteliers indépendants chute brutalement

En moins de 15 jours, Logis Hôtels, leader de l'hôtellerie-restauration indépendante en Europe, et qui représente 16 % de l'hôtellerie française, voit sa croissance passer de + 37 % à - 6 %.

Publié le 09 mars 2020 à 13:06

"Sur les six premières semaines de l’année 2020, la croissance des réservations directes de Logis Hôtels était de + 37 % et celles des OTA de + 11 %. Au cours des deux dernières semaines, nous avons constaté un arrêt brutal des réservations, tant à l’hôtel qu’au restaurant. Cette semaine, nos réservations directes sont passées dans le rouge à - 6 % et celle des OTA, plus exposées à la clientèle internationale, plongent à - 9 %", déclare Karim Soleilhavoup, directeur général du Groupe Logis Hôtels - Citotel.

"En 2018, les hôteliers et restaurateurs indépendants ont traversé une longue période de contraction de leur activité liée au blocage des routes par les 'gilets jaunes'. En pleine période creuse, de nombreux chefs d’entreprise ont dû solliciter des facilités de trésorerie. En 2019, alors qu’ils remboursaient ces prêts de trésorerie, ils ont dû faire face à la perte importante d’activité liée aux grèves qui ont limité les déplacements professionnels et familiaux, y compris pendant les fêtes de fin d’année. En ce début de mars 2020, les hôteliers et restaurateurs indépendants ne peuvent que constater des chambres, des salles de restaurant et des salles de réunion vides. Les restaurateurs qui ont également une activité de traiteur perdent des marchés colossaux avec l’annulation des salons ou des événements sportifs. Beaucoup ne se remettront pas de l’épidémie de COVID-19 !", détaille le communiqué de presse. 

Dès le 2 mars, Bruno Le Maire et Agnès Pannier-Runnacher ont mis en place des mesures d’accompagnement comme le report des échéances sociales et/ou fiscales, la possibilité d’un étalement de créances avec l’appui de l’État et de la Banque de France, l’obtention ou maintien d’un crédit bancaire via Bpifrance, le financement des salariés par le mécanisme de chômage partiel. "Cet ensemble de premières mesures décale simplement à plus tard les échéances financières. Dans l’hôtellerie-restauration, une nuitée ou un couvert perdu ne sera jamais rattrapé ; nous ne stockons pas pour vendre quand l’épidémie sera passée. Au moment de la reprise, les établissements ne seront pas davantage en situation de payer les échéances financières décalées, selon Fabrice Galland, président de la Fédération Internationale des Logis et propriétaire de deux établissements à Bordeaux avec son épouse. Il poursuit : "Un hôtel est ouvert 24h sur 24 ; il est donc difficile de mettre ses salariés au chômage partiel. La profession a besoin maintenant d’économies importantes de charges : il faut mettre en place des exonérations pures et simples de charges sociales, d’impôts voire de TVA. Nous avons besoin de mesures fortes et de consignes claires de la part des banques et à Bpifrance".

Covid19 logis 



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de rang H/F

Suisse

Etablissement sélectionné par le Guide Michelin et Coté au Gault & Millau, situé sur les rives du Lac Léman en Suisse, recherche (H/F): - UN(E) CHEF DE RANG Vous êtes en possession d'un BEP/ BTS, au bénéfice d'une expérience confirmée. Vous êtes une personne organisée, ponctuelle et aimez tra

Posté le 24 février 2024

Chef de partie H/F

13 - AIX EN PROVENCE

Les Restaurants La Petite Ferme & Côté Cour en Centre-ville d'Aix-en-Provence. Recherche H/F: CHEF DE PARTIE / COMMIS DE CUISINE avec expérience. Nous recherchons des personnes rigoureuses & sérieuses. / Dimanche et Lundi de repos / EN CDI. COMMIS DE SALLE avec expérience. Nous recherchons de

Posté le 24 février 2024

Chef de partie H/F

74 - MEGEVE

Le Téléphérique Café à Megève recherche pour finir la sasion un chef de partie (H/F) ou second de cuisine (H/F) pour tenir le poste au froid. Poste logé 2550 net + PB suivant compétence. Expèrience en gros débit exigée. Veuillez m'envoyer par sms votre CV avant de m'appeler 0671114560 Brizard henri

Posté le 24 février 2024