×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

ACTUALITÉ

Le SFH et le SNRLH se rapprochent

Vive le Synhorcat

C'est le 24 juin 2002 lors d'une assemblée générale extraordinaire que les membres du Syndicat français de l'hôtellerie et ceux du SNRLH ont décidé de se rapprocher officiellement et de créer une nouvelle entité : le Synhorcat.  


Jacques Mathivat et Jean-Luc Binet.

Jacques Mathivat, président du SNRLH, commence cette assemblée générale extraordinaire en rappelant les nombreux points communs du SFH et du SNRLH : "Tous les deux très anciens, puisqu'ils existent respectivement depuis 1871 et 1876, et qu'ils ont œuvré ensemble à la création de l'école hôtelière Jean Drouant en 1936.
De taille et de structure comparables, ils sont également complémentaires. Les adhérents du SNRLH sont en majorité des restaurateurs et des cafetiers, alors que ceux du SFH sont essentiellement des hôteliers ou des hôteliers-restaurateurs. Leur représentativité à tous deux est nationale et elle a été confirmée récemment par les pouvoirs publics."
"Nous poursuivons depuis longtemps les mêmes objectifs avec le même esprit syndical. Il aura fallu attendre plus d'un siècle pour que les grandes familles - hôtels, cafés, restaurants et traiteurs - se trouvent réunies au sein d'une même organisation professionnelle indépendante." Pour les deux présidents, ce nouveau syndicat est "une réponse apportée aux professionnels indépendants qui souhaitent un syndicat uni et fort".
"Il est vrai que, pour nous, les enjeux sont importants, mais tout à fait réalisables : faire entrer nos professions dans le droit commun tout en les modernisant. Faire reconnaître leurs spécificités, valoriser le secteur en répondant à l'attente des jeunes, rappeler enfin les chances de promotion sociale que nous offrons. C'est dans cette perspective que nos organisations professionnelles ont voulu, par leur rapprochement, réaliser une union efficace et cohérente", insiste le président du SNRLH.  

Modification des statuts
Ce rapprochement entre les deux syndicats se fait en deux étapes. Une première étape qui consiste d'une part à modifier les statuts du SNRLH et se prononcer pour une nouvelle dénomination, et d'autre part, à recueillir l'adhésion du SFH à l'organisation nouvellement dénommée.
Cette seconde étape se déroulera à la fin de cette année à l'occasion de l'assemblée générale annuelle qui consacrera l'union de ces deux syndicats et de l'Upac dans une dynamique plus médiatique. L'objectif premier des modifications statutaires est d'adapter les statuts de cette nouvelle entité afin de permettre au SFH d'adhérer directement comme membre à part entière. L'essentiel de ces modifications porte sur la possibilité d'augmenter le nombre de sièges au comité afin d'y accueillir les membres du SFH, qui seront représentés à 40 % contre 60 % pour les membres du SNRLH. Cette proportion sera identique pour la composition du bureau.
Plusieurs secteurs au sein de la section restauration : la restauration traditionnelle, les entreprises à établissements multiples, et les établissements de prestige. La section hôtellerie, elle, se trouve renforcée en se décomposant de la façon suivante : les hôtels indépendants, les hôtels à établissements multiples, les hôtels 4 étoiles et 4 étoiles luxe. Les sections des limonadiers et des traiteurs organisateurs de réceptions demeurent inchangées. Quant aux commissions, elles sont désormais au nombre de 4 : la commission sociale, la commission européenne et internationale, la commission formation et la commission juridique et fiscale.
En outre, est créé, au sein du bureau, un poste de président de région qui a pour mission d'assurer une liaison constante avec les départements qui sont venus rejoindre récemment le SNRLH.

Changement de nom
"Cette modification est la conséquence du rapprochement avec le SFH et l'Upac, mais aussi de l'évolution que connaît notre organisation. Aujourd'hui, nous devons être conscients que nous sommes entrés dans l'ère des médias et de la communication. Un nom doit être porteur d'un sens, il doit être facilement mémorisable, et surtout, il doit être attractif", a précisé Jacques Mathivat. C'est après une longue concertation des membres des deux syndicats que le choix s'est porté sur Synhorcat (Syndicat national des hôteliers, restaurateurs, cafetiers, traiteurs).
"Cette nouvelle appellation plus moderne, plus facile à prononcer, a l'avantage de représenter toutes les activités de notre profession sur un même pied d'égalité."
Quant à Jean-Luc Binet, président du SFH, il confirme sans ambiguïté l'adhésion du SFH à Synhorcat. "Ce rapprochement entre nos syndicats était devenu au fil des dossiers une évidence. Nous devons mettre en place une structure solide", conclut-il. C'est à l'unanimité moins une abstention que la modification des statuts et du nom a été acceptée.
P. Carbillet zzz74v

Article précédent - Article suivant


Vos commentaires : cliquez sur le Forum de L'Hôtellerie

Rechercher un article : Cliquez ici

L'Hôtellerie n° 2775 Hebdo 27 Juin 2002 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration