×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

ENTREPRISE

La Table Vigneronne à Orange

Un emplacement stratégique

Un restaurant pour mettre en scène les produits de 150 viticulteurs indépendants de la vallée du Rhône présents juste à côté. Frédéric Albar, Gilbert et Jean-Pierre Pellegrino ont mis tous les atouts de leur côté pour réussir, à deux pas d'une sortie d'autoroute et d'une zone en plein développement...

L'association du vin et de la cuisine coule sous le sens. A Orange, l'union, au sein du Palais du Vin, d'un point de dégustation et de vente d'un côté, et d'un restaurant aux accents de Provence de l'autre, est donc on ne peut plus naturelle. Mais avant de se concrétiser, ce projet initialisé par le groupement des caves particulières de la vallée du Rhône a fait l'objet d'un long travail préparatoire.
"Il y a plus de 3 ans déjà, j'ai entendu parler de ce projet, explique Frédéric Albar, le chef-propriétaire de La Mère Germaine à Châteauneuf-du-Pape. J'ai donc pris des contacts avec le groupement et déposé ma candidature pour le restaurant." Mais ce n'est qu'en juin 2000 que ce restaurateur a été relancé.
"J'ai aussitôt pris contact avec Gilbert Pellegrino, un homme d'affaires avec qui j'avais travaillé sur la possible création d'un hôtel à Châteauneuf, et nous avons aussitôt accepté de relever le challenge en prenant le pas de porte brut de béton et en créant l'ensemble de la partie restauration." Les deux hommes, rejoints par Jean-Michel Pellegrino, le fils, qui assure la direction de l'établissement, ont créé la SAS Institut des Tables Vigneronnes, et servi, finalement, les premiers repas au début du mois de mars 2001.

Un concept à multiples facettes
"Le concept consiste à mêler les charmes d'une cuisine méditerranéenne à un certain haut de gamme gastronomique. Deux orientations qui font l'originalité de notre table dans la région d'Orange. Des formules assez rapides au déjeuner avec, par exemple, un plat du jour et un verre de vin correspondent à l'attente d'une clientèle de professionnels installée dans cette zone en plein développement. Par contre, nous sommes aussi capables de proposer un menu prestige à 60,22 e avec 7 plats et 7 vins...", explique Frédéric Albar qui n'a jamais envisagé un seul instant de se partager entre sa cuisine de La Mère Germaine et celle de La Table Vigneronne, "j'ai volontairement bien dissocié les deux". C'est à Patrick Bry qu'il a confié la mission de chef.
74"Un hôtel sous franchise Ibis de 70 chambres est en fin de construction sur le site, et nous avons trouvé un accord avec l'investisseur pour prendre l'activité restauration, conclut Frédéric Albar. Il s'appellera Le Bistrot des Vignes et permettra d'accueillir l'autre clientèle qui ne viendra pas au Palais, mais qui cherchera tout de même une prestation de qualité."
J. Bernard zzz22v

Article précédent - Article suivant


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

Rechercher un article : Cliquez ici

L'Hôtellerie n° 2765 Hebdo 18 Avril 2002 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration