×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

ENTREPRISE

Résultats 2001 de Relais & Châteaux

LA RESTAURATION SAUVE LA MISE

En dépit des événements du 11 septembre 2001 et du ralentissement économique mondial, Relais & Châteaux a vu son chiffre d'affaires progresser de 3,3 % l'an dernier. Une hausse qui résulte en grande partie de l'activité soutenue de la restauration.

La chaîne Relais & Châteaux a de quoi être satisfaite. Avec la détérioration de la conjoncture économique internationale et les événements du 11 septembre, le réseau d'hôtels de luxe avait en effet toutes les raisons de s'inquiéter quant aux résultats de l'exercice 2001. D'autant plus fortement que l'enseigne dépend de manière sensible de l'apport des marchés étrangers. Il suffit d'ailleurs de jeter un œil sur l'origine de la clientèle du groupement pour comprendre l'importance de cet élément dans la bonne marche de la chaîne présidée par Régis Bulot : 24 % de clients en provenance d'Amérique du Nord, 19 % d'Allemagne/Autriche, 14 % de Grande-Bretagne et 13 % de France.
Malgré ce contexte morose, la 5e édition du baromètre annuel de la chaîne (menée auprès de 444 membres dans 51 pays, et réalisée pour la première fois par le cabinet KPMG Consulting) dresse le portrait d'une association plutôt en forme. En témoigne du reste le chiffre d'affaires mondial qui a grimpé de 3,3 % par rapport à 2000 atteignant les 1,377 Md e. Un joli score dans lequel les ventes liées à la restauration s'inscrivent à hauteur de 54,9 %, tandis que celles générées par l'hébergement représentent 39,7 %. Le solde de 5,4 % correspondant lui aux recettes annexes telles spa, boutiques...
Reste que si l'on analyse en détail les recettes de la chaîne haut de gamme, il est intéressant de souligner que les activités restauration et hébergement des Relais & Châteaux ont pesé différemment dans la balance.

CA restauration en hausse de 9,5 %
Le réseau Relais & Châteaux a certes ainsi loué 2,1 millions de chambres à travers la planète en 2001. Mais, son taux d'occupation à l'échelle mondiale a fléchi de 3 points environ à 62,3 % contre 65,2 % l'année précédente. Quant à son revenu par chambre disponible (RevPar), en dépit d'un prix moyen chambre (petit-déjeuner compris) en légère hausse à 264 e TTC, il a finalement chuté de 4 % à 164 e TTC.
Une contre-performance dont l'activité restauration n'a en revanche nullement souffert. Au contraire ! Le chiffre d'affaires de ce secteur a progressé de 9,5 % au cours de l'exercice 2001 passant de 690 Me à 756 Me. Mieux encore. Le nombre moyen de couverts servis par jour et par affilié est demeuré stable alors que le ticket moyen global s'est lui amélioré de 11 % : 90 e. Autrement dit, les clients apprécient toujours et encore les bonnes tables. Et ils sont apparemment prêts à y mettre le prix tant à Londres qu'à New York ou bien Paris.
En France, la restauration a d'ailleurs tiré assez bien son épingle du jeu. Le volume d'activité des 140 établissements français dans le domaine a enregistré une progression de 5 % à 254 Me en 2001. Un bond en avant non-négligeable dû à la fois à la croissance du nombre de couverts servis par jour (63) et à l'évolution positive du ticket moyen global (5,9 %). S'agissant de l'activité hôtelière, la France a cependant constaté, elle aussi, une relative stabilité, réalisant un chiffre d'affaires de 131 Me contre 130 Me en 2000.

Une maison des Relais & Châteaux à Paris
Concrètement, le prix moyen chambre d'un Relais & Châteaux en France a poursuivi son ascension en 2001 pour s'élever à 257 e TTC (petit-déjeuner inclus). Par contre, les niveaux de remplissage se sont avérés inférieurs à ceux observés lors de l'exercice précédent : 66,1 % à comparer à 68,4 %. Au bout du compte, les maisons françaises n'ont cependant pas à rougir de leurs résultats puisque la recette globale est évaluée à 420 Me TTC, soit une hausse de 4,7 %.
Une croissance qui tient bien sûr en grande partie à l'engouement actuel des consommateurs pour les produits développés par la 'plus belle chaîne hôtelière du monde'. Il n'en demeure pas moins vrai que la bonne santé du réseau est également le fruit d'autres facteurs. A commencer par une politique qualité toujours plus intransigeante, un développement international boosté au cours des dernières années (3 nouveaux pays cette année avec la Namibie, la Corée du Sud et l'Indonésie), et la mise en place d'outils performants, tant au niveau commercial qu'au niveau réservations.
Si la vente de chèques 'Invitations Relais & Châteaux' et formules forfaits Lys a explosé en 2001 s'élevant à 10,3 Me (+ 34 %), la centrale de réservations de l'association n'a pas été en reste. Pour preuve, le chiffre d'affaires généré par celle-ci a franchi le seuil des 41,6 Me, établissant un nouveau record de 10,5 % par rapport à 2000. A noter au passage que sur ce volume de réservations, 19,8 Me ont été enregistrés au profit des adresses françaises.
Autant d'indicateurs positifs qui témoignent du dynamisme de l'équipe dirigeante des Relais & Châteaux. D'ailleurs toujours à la recherche de l'optimisation des cotisations versées par les membres, les états-majors de la chaîne viennent d'annoncer l'ouverture d'une maison Relais & Châteaux en juin prochain, au numéro 33 du boulevard Malesherbes à Paris. Un moyen comme un autre de toucher le grand public en direct. Ce qui signifie, en d'autres termes, vendre davantage !
C. Cosson zzz36t

Chiffre d'affaires total 2001 Relais & Châteaux Monde

Chiffre d'affaires total 2001 Relais & Châteaux France

Activité restauration Relais & Châteaux France

Tous établissements confondus

2001 2000

Moyenne nbre de cvts servis/jour/établis.

63 61
Prix moyen TTC/cvt déjeuner 91 e 95 e
Prix moyen TTC/cvt dîner 118 e 104 e
Prix moyen TTC/cvt total 107 e 101 e

Article précédent - Article suivant


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

Rechercher un article : Cliquez ici

L'Hôtellerie n° 2765 Hebdo 18 Avril 2002 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration