×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

ACTUALITÉ

Hôtellerie lyonnaise

EN ATTENTE DE HAUT DE GAMME

Présidée par Roland Bernard, la Commission hôtelière a planché sur la situation de l'hôtellerie à Lyon, et a rendu ses conclusions.


"Il manque encore des enseignes internationales", dit Roland Bernard.

Créée en juin 2001 et placée sous l'autorité de Jean-Michel Daclin, adjoint au maire délégué aux Relations internationales et au Tourisme, la Commission hôtelière est un outil de travail, composée de professionnels reconnus. Durant plusieurs mois, et au rythme de séances régulières, les membres de la commission ont dégagé une photographie du parc hôtelier actuel avec ses forces et ses faiblesses. "Nous nous sommes posé les questions essentielles sur l'avenir de l'hôtellerie lyonnaise", résume Roland Bernard, par ailleurs président de la chambre syndicale de l'industrie hôtelière.
Le parc hôtelier ? Pour 2001, un total de 10 831 chambres : 1 454 en 4 étoiles, 2 895 en 3 étoiles, 4 634 en 2 étoiles et 1 848 en 0/1 étoile. "Il ressort que l'offre hôtelière est très forte sur le créneau économique puisqu'il représente à lui seul 60 % de l'offre globale démontrant une faiblesse criante du pôle haut de gamme", résume la commission, qui précise qu'à la lecture des études sur les grandes villes européennes (le pôle haut de gamme représente 63,44 % à Nice, 56,42 % à Paris, 52,84 % à Montpellier et 42,03 % à Marseille), "Lyon apparaît comme une exception puisque toutes les villes européennes comparables ont des chiffres totalement inversés avec un créneau économique qui ne représente que 25 % au maximum, se situant le plus souvent entre 10 et 25 %".
Les faiblesses ? Une hôtellerie qualitative de niveau insuffisant avec une réelle faiblesse d'hébergement sur l'offre haut de gamme ; une absence de gros porteurs avec une moyenne de 110 chambres par hôtel ; un manque d'activité en week-ends et vacances scolaires ; la forte présence d'un opérateur, Accor, et la faiblesse des prix moyens (malgré une augmentation de 35 % en 5 ans, dont 44,8 % pour les 4 étoiles situés à 121,02 e) et des taux d'occupation (67,7 % en 2001 contre 66,6 % en 2000). Les forces ? Une capacité hôtelière suffisante en 1 et 2 étoiles ; une hôtellerie quantitative de confort honnête et un tourisme d'affaires très soutenu du mardi au jeudi.

Favoriser l'implantation de l'hôtellerie
Les souhaits ? Favoriser l'implantation de l'hôtellerie 3 et 4 étoiles et, en corollaire, ralentir, voire geler celle de l'hôtellerie économique et superéconomique. Favoriser les arrivées de 'gros porteurs' et d'enseignes internationales en ouvrant très largement la concurrence. "Il est important de préparer et de rechercher l'arrivée d'opérateurs ou d'investisseurs", souligne Jean-Michel Daclin qui évoque des possibilités avec Marriott en 2006 à la Cité Internationale, Hyatt et Intercontinental, mais aussi, en particulier pour l'aéroport Saint-Exupéry, Sheraton et Radisson.
"Il est important de souligner que la situation d'offres est suffisante. Sur l'ensemble de l'année dernière, il n'y a eu au total que 5 journées au cours desquelles l'hôtellerie locale n'a pu engloutir toute la demande. Bien sûr, il manque encore des enseignes internationales, et il nous apparaissait utile d'interpeller la municipalité sur ce sujet, dit encore Roland Bernard, soulignant que le premier trimestre 2002 est de meilleure facture que celui de l'année dernière."
J.-F. Mesplède zz36c zzz70

Article précédent - Article suivant


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

Rechercher un article : Cliquez ici

L'Hôtellerie n° 2765 Hebdo 18 Avril 2002 Copyright © - REPRODUCTION INTERDITE

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration