×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités

RESTAURATION

Communication à Théoule-sur-Mer

La restauration mise sur les kermesses

En février prochain, les restaurateurs de la ville plongeront pour une 5e édition de la kermesse aux Poissons. Imaginée au départ pour animer un peu la basse saison, cette manifestation est devenue l'un des temps forts de l'année pour les professionnels.

C'est autour d'une bouillabaisse géante et gratuite, accompagnée de vins des Côtes de Provence, que les restaurateurs de Théoule-sur-Mer inaugureront la 5e kermesse aux Poissons. Un réel festival de la gastronomie marine qui aura lieu du 1er au 28 février 2002. Au total, 7 restaurants de la ville proposeront tous les jours, midi et soir, des menus-dégustations 'tout poisson', composés de 8 plats au total, avec un rapport qualité/prix avantageux. Selon la catégorie de l'établissement, il faudra compter de 30 à 53 e pour un 'tout compris', vin et café inclus. Réalisée en partenariat avec l'office de tourisme, cette manifestation avait initialement pour objectif d'attirer une clientèle régionale et nationale dans ce petit village à 15 km de Cannes, en pleine période creuse. A cette époque de l'année, la plupart des restaurants restaient fermés. Pari gagné puisqu'aujourd'hui, 5 ans après, la situation est tout autre : le mois de février est considéré comme le moment le plus important de l'année par les restaurateurs. Certains estiment même que leur participation à la kermesse n'est plus indispensable puisque le public est là de toute façon. Emmanuelle Luciani, propriétaire de La Casa Musicale, ne partage pas cet avis : "Notre restaurant est ouvert seulement depuis avril, nous avons donc besoin de communiquer pour nous faire connaître. Pour une participation de 1 000 francs HT, nous bénéficions pendant la kermesse d'une campagne de communication nationale et d'une médiatisation importante dans la presse. C'est un bon moyen pour faire découvrir la cuisine italienne raffinée de notre chef", La Casa Musicale, qui propose 60 couverts, compte beaucoup sur l'impact de la kermesse aux Poissons. A Théoule, ce même concept de la kermesse est utilisé en octobre autour, cette fois, des gibiers et des champignons. zzz22v zzz22c

Article précédent - Article suivant


Vos commentaires : cliquez sur le Forum des Blogs des Experts

L'Hôtellerie n° 2751 Hebdo 10 Janvier 2002

L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration