×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Les stations des Alpes font le plein de nouveautés, malgré la flambée des prix

Vie professionnelle - lundi 5 décembre 2022 11:20
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

La neige est au rendez-vous et les stations se préparent à accueillir les touristes avec pour mots d'ordre : sobriété énergétique, respect de l'environnement et animations pour remédier à la morosité ambiante.



L’avenir du ski doit trouver sa place entre réchauffement climatique et crise énergétique, et les professionnels de la montagne l’ont bien compris. La sobriété est donc de mise cette année, en raccourcissant les heures de fonctionnement des remontées et en utilisant des canons à neige moins énergivores. Car, l’époque où l’on skiait huit heures par jour en avalant un simple casse-croûte est révolue. Aujourd’hui, les vacanciers veulent skier, mais aussi profiter d’un large panel d’activités après-ski plébiscitant la fête, les activités ludiques ou les expériences locales. En 2022, les investissements en montagne sont de retour mais prennent en compte ces tendances.

 

Le goût de la fête

Depuis l’an dernier, le groupe Annie Famose a investi six adresses festives dans les Alpes, dont cinq à Megève (Haute-Savoie). Cette année, il ouvrira toujours à Megève, Les Mandarines, le plus ancien restaurant d’altitude de France, rebaptisé Chalet Sauvage. Autre nouveauté, Marc Veyrat fera son grand retour, lui aussi à Megève. C’est à l’Auberge de la Côte 2000 que s’ouvrira le nouveau concept 100 % savoyard Rural by Marc Veyrat, en partenariat avec Moma Group. Le groupe Edmond de Rothschild Héritage et Four Seasons Megève font également partie du projet. Enfin, Paris Society, après les succès du Piaf Courchevel et du Piaf Megève, ouvre un nouveau Piaf à Val d’Isère en collaboration avec Les Airelles.

 

Gastronomie Andine

Choc thermique et choc des cultures avec la tendance sud-américaine qui s’invite au cœur des Alpes, À Tignes Val Claret, dans le tout nouvel Ynycio by Montagnettes. Cette étonnante ‘hacienda savoyarde’, avec une cuisine 100 % colombienne et festive, sera portée par le chef colombien Juan Arbelaez. À Courchevel, la même tendance se dessine. Après son succès aux K2 Chogori (Val d’Isère) et K2 Altitude (Courchevel), le restaurant Altiplano, du chef Riccardo Berto, va s’installer au K2 Palace. Le K2 Altitude ouvrira également ses portes à une cuisine libanaise.

Les deux trublions de la gastronomie Dalila Saadi Brockly et Eugénie Guillermin s’implantent à Megève avec Elles Bistrot, un concept unique de gastronomie pop-up. Tout au long de la saison, elles recevront les chefs emblématiques du moment, sur un à plusieurs jours. Chacun apportera à Elles Bistrot sa signature gastronomique Rafa Gomez, Sébastien Vauxion, Thibault Sombardier, Nina Métayer, Christopher Hache ont déjà confirmé leur venue.

 

De gros investissements hôteliers

De gros investissements ont repris en montagne après deux saisons difficiles. Le Club Med de Val d’Isère ouvre après une rénovation en profondeur. Il devient le premier et seul Resort Club Med Exclusive Collection situé à la montagne. L’investissement est de 51 M€ pour 215 chambres. Une petite capacité qui illustre la stratégie de montée en gamme du Club Med. À Tignes, un deuxième établissement de la marque au Trident a ouvert début décembre, avec la plus grande piscine et terrasse des resorts des Alpes, 430 chambres et un investissement de 128 M€ annoncé. À Val Thorens, L’Altapura, hôtel du groupe Sibuet, a été racheté par Eoden et Beyond Places. Une toute nouvelle décoration année 1970, de très belles prestations qui lui ont permis de conserver pour la quatrième fois le titre de meilleur hôtel de ski de France aux World Ski Awards 2022. À Courchevel, le groupe Ultima collection concrétise son implantation en France. Après Megève en 2019, il ouvre un hôtel-chalet 5 étoiles, L'Ultima Courchevel Belvédère. Encore un exemple, s’il en fallait, de l’implantation de groupes hôteliers de luxe dans les alpes. Il faut dire que le prix prohibitif de l’immobilier et la flambée des tarifs de l’énergie ont découragé beaucoup d’indépendants d’investir. Le coup de frein porté par le Covid sur deux saisons n’a pas arrangé les choses. La saison 2022-2023 s’annonce belle, malgré tout, avec une hausse de 20 % des réservations selon France Montagnes.

 

#Ski #Hiver #Stations #Alpes


Fleur Tari
Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Fonds de commerce : création, achat, reprise et vente
par Maître Sophie Petroussenko
Services