×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Audrey Brugière remporte le Trophée des jeunes sommeliers

Vie professionnelle - lundi 27 septembre 2021 09:41
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Châteauneuf-du-Pape (84) En poste au restaurant Origines à Paris, la lauréate inscrit son nom palmarès d'un concours organisée à Châteauneuf-du-Pape sur une journée.



Les finalistes : Vincent Bourrier, Marylou Javault et Audrey Brugière.
© Jean Bernard
Les finalistes : Vincent Bourrier, Marylou Javault et Audrey Brugière.

Du talent et des connaissances associés à un véritable esprit de compétition sont les atouts d'Audrey Brugière. Originaire de la région d'Aix-en-Provence et sommelière depuis quelques mois chez Origines à Paris, la jeune femme a quitté Châteauneuf-du-Pape avec un palmarès enrichi d'une victoire à l'issue du deuxième Trophée des jeunes sommeliers (moins de 30 ans).

Un titre que briguaient dix-sept candidats lorsque débutaient les épreuves matinales de sélection, ce samedi 25 septembre. En début d'après-midi, seuls les trois meilleurs de cette première phase montaient sur la scène aménagée au cœur de l'historique château papal. Audrey Brugière était alors accompagnée par Marylou Javault et Vincent Bourrier. Deux candidats qui se forment actuellement aux métiers de la vigne et de la vinification, elle en Roussillon et lui en Alsace.

Au cours de cette finale, six ateliers les attendaient, leur permettant d'exprimer leur maîtrise technique (service), leur aisance avec le client (commercialisation), leur argumentation en matière d'accords mets et vins, et surtout leur aptitude à analyser une dégustation à l'aveugle. Vincent Bourrier, déjà présent sur le podium il y a deux ans, a pris la troisième place et Marylou Javault la deuxième. Particularité, il y a trois mois en Normandie, elle et Audrey Brugière étaient déjà réunies en phase finale du concours du Meilleur jeune sommelier de France. Compétition dont le lauréat d'alors, Clément Delécluse, était aussi présent à Châteauneuf-du-Pape mais en tant que parrain du trophée. Nettement moins stressant...

 

#Sommellerie


Jean Bernard
Journal & Magazine
N° 3758 -
29 octobre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Droit du travail en CHR (+ modèles de contrats et fiches de paie)
par Pascale Carbillet
Services