Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

#Coronavirus : les hôteliers du golfe d'Ajaccio s'élèvent contre l'attitude de Booking.com

Vie professionnelle - lundi 8 juin 2020 18:10
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Ajaccio (20) Des dirigeants d'hôtels et de résidence de tourisme, qui viennent de créer l'association des hôteliers du golfe d'Ajaccio, dénoncent l'attitude des plateformes de réservation en ligne durant la crise et depuis le début du déconfinement. Ils pointent notamment du doigt Bookng.com.






L’association s’est créée il y a trois semaines et réunie près d’une quarantaine d’hôteliers, pour la plupart à la tête d’établissements familiaux, qui dénoncent aujourd’hui l’attitude des plateformes de réservation. « Durant la crise qui nous frappe, les agences de voyage en ligne ne remplissent en rien le rôle qui devrait être le leur, celui de partenaire des hôteliers et d’intermédiaire de confiance pour leurs clients communs. En particulier, Booking.com a été aux abonnés absents pour les hôteliers au cours des derniers mois, sauf lorsqu’il s’agissait de faire de l’ingérence malvenue, à son unique profit. La plateforme n’a fait aucun geste, aucune proposition pour soutenir la profession. Booking.com a placé les hôteliers dans des positions inconfortables vis-à-vis de leurs clients, les obligeant à procéder à des remboursements, parfois sans leur demander leur avis, alors même que la loi (Ordonnance du 25 mars 2020) leur permettait de proposer des reports de séjours sans frais et des à-valoir ». L’attaque déjà sévère va plus loin. « Booking.com n’a pas cessé de commercialiser des meublés touristiques alors même qu’un arrêté préfectoral interdisait cette activité en Corse (comme dans de nombreux territoires), en raison du risque sanitaire qu’ils représentaient. La plateforme continue d’ailleurs de mettre largement en avant ces logements, véritables hôtels clandestins pour certains, alors que 80% d’entre eux ne sont même pas déclarés auprès des municipalités, comme la loi les y oblige pourtant. Encore ce jour et durant les dernières semaines, on a pu constater que des résidences sénior (!) y étaient commercialisées à la nuitée pour les touristes de passage, malgré les risques que ce genre de pratique peut représenter pour les résidents permanents de ces structures en période de pandémie. »  Les hôteliers et exploitants de résidence de tourisme ajacciens, rejoint par ceux des communes limitrophes,  ont décidé de fermer les locations sur la plateforme du 2 au 23 août. Normalement, l’association sera ce mardi 9 juin en visio-conférence avec des responsables France de Booking.com, indique Jean-Baptiste Pietri,  secrétaire général de l’association qui réclame « une baisse substantielle des commissions pour l’ensemble de ses adhérents, la mise en avant réelle de l’hébergement en règle avec la loi par rapport aux hébergements non-déclarés, ces derniers devant être éliminés des hébergements commercialisés, le respect de la loi et fin de l’ingérence dans les politiques commerciales des hôteliers ».

#coronavirus #virus #covid19 #ajaccio #jeanbaptistepietri #booking #plateformeenligne #leshoteliersudgolfedajaccio #corse


Sylvie Soubes
L'Hôtellerie-Restauration est à votre écoute

Nos équipes restent mobilisées pour vous tenir informés et vous aider dans la reprise de votre activité.
• Pour vous accompagner au mieux , les articles et les questions-réponses de SOS Experts restent accessibles à tous
• Suivez l’actualité en temps réel sur www.lhotellerie-restauration.fr et sur nos réseaux sociaux 
• Retrouvez une synthèse dans notre newsletter quotidienne (inscription gratuite).

Pour vous abonner (gratuitement jusqu'au 30 juin) : cliquez ici