×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

La destruction des restaurants de plage à Juan-les-Pins a commencé

Vie professionnelle - lundi 23 octobre 2017 08:44
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Juan-Les-Pins (06) Les pelleteuses sont entrées en action à Juan-Les-Pins, entamant la destruction de dix lots de plage sur les 21 existants.



Les pelleteuses sont entrées en action sur les plages de Juan-les-Pins.
© TF1
Les pelleteuses sont entrées en action sur les plages de Juan-les-Pins.

Depuis mercredi 18 octobre, dix lots de plage du secteur Courbet à Juan-Les-Pins (Alpes-Maritimes) sont en cours de destruction. En cause, l'application du Décret Plage qui menace depuis 2006 les exploitations de plage et qui, avec la fin de la concession actuelle, doit désormais s'appliquer.

Il y a trois semaines, la municipalité demandait aux exploitants de rendre leurs clés. "Sur les 21 concessions concernées, dix l'ont fait tandis que l'autre moitié fait de la résistance. Le chantier a débuté et va durer trois mois", explique Bernard Matarasso, président des plagistes de Juan-Les-Pins, vice-président de l'UMIH Antibes-Juan-Les-Pins et lui-même exploitant de la plage Bretagne Beach.

En novembre, la mairie ouvrira les plis des appels d'offres pour attribuer cinq concessions, soit moitié moins qu'actuellement, qui devront toutes être construites en structures démontables. Deux pourront ouvrir à l'année, les trois autres devront être démontées à chaque fin de saison.

Une table-ronde sur le Décret Plage avec un point sur la situation aura lieu mardi 25 octobre lors du Forum Interactif du Tourisme à Saint-Tropez. 

Marie Tabacchi
Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Spa : check-list pour ouvrir
par Perrine Edelman
Services