×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

"S'approprier le web", édito du journal du 7 juillet 2016

Vie professionnelle - mercredi 6 juillet 2016 12:29
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


Créer sa propre agence de voyages en ligne : tout le monde n'est pas en capacité de le faire mais l'univers du numérique a définitivement bouleversé le paysage de la distribution, ouvrant aux plus intrépides ou aux plus pugnaces des chemins jusque-là inexploités, comme le prouve l'expérience du groupe Tradifrancehotel (lire ci-contre). Cette fois, il ne s'agit pas d'une plateforme qui applique sa vision très personnelle du collaboratif, mais d'une famille qui choisit de combiner ce qui existait et ce qui pourrait exister.

Rétrospectivement, le pari est audacieux, car il débute en 2003 par un changement radical d'activité : un couple choisi de changer de vie pour accompagner sa fille et son mari (tous deux issus de chez Accorhotels) dans l'acquisition d'un hôtel-restaurant en mauvais état. En 2008, une deuxième reprise puis une troisième en 2012 complètent le portefeuille. Trois établissements situés dans un même département, l'Aube, à partir desquels le groupe organise lui-même des circuits touristiques, des week-ends packagés et des séminaires. La commercialisation, vaste difficulté, est menée en direct à partir de l'agence Tourisme, nature et patrimoine créée pour l'occasion. Un webmaster s'occupe en parallèle de référencer les établissements là où sont évoqués les thèmes du bien-être, de la gastronomie et de la nature. Notre petit groupe est devenu à lui seul une porte d'accès au Grand Est. Et bien visible, par dessus le marché !

Sylvie Soubes
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Hygiène & HACCP : le minimum pour être prêt pour un contrôle
par Dominique Voisin
Services