×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Trophée Mumm 2016 : la liste des dix finalistes dévoilée

Vie professionnelle - jeudi 18 février 2016 10:58
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


Les vainqueurs de l'édition 2016, Valentin Lefebvre et Agathe Karvaix.
© Michel Jolyot
Les vainqueurs de l'édition 2016, Valentin Lefebvre et Agathe Karvaix.

La 14ème édition du trophée Mumm, organisée par la Maison Mumm en partenariat avec l'Education Nationale, se tiendra le 21 mars à Reims. En lice, des élèves en mentions complémentaires bar et sommellerie. La sélection interrégionale des candidats a porté sur des épreuves écrites communes (connaissance des vignobles et vins français, des produits du bar, sur la commercialisation d'un cocktail à base de champagnes, etc) et sur une épreuve pratique de dégustation d'un champagne de la gamme Mumm. 28 élèves se sont cette année affrontés lors de la demi-finale nationale, 5 candidats en sommellerie et 5 en bar ont été retenus. En finale, chacun devront montrer leurs capacités, dans leurs domaines respectifs, d'élaboration, de dégustation, de service… « En promouvant l'excellence, l'initiative, l'engagement, la créativité, le Trophée Mumm, reconnaît Michel Lugnier, Inspecteur général de l'Education Nationale, concourt de belle manière à valoriser les jeunes engagés dans ces formations. Il constitue à l'évidence une promesse d'aenir pour des élèves qui se rêvent pleinement engagés dans la vie active, forts d'un bagage exigeant et spécifique, fiers de ce qu'ils auront appris et du métier qu'ils exerceront ».

Sylvie Soubes
Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Vins au restaurant
par Paul Brunet
Services