×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Marc Veyrat passe le flambeau à sa fille, Elise

Restauration - jeudi 3 novembre 2022 17:23
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Manigod (74) À 25 ans, la jeune cheffe reprend La Maison des Bois qui s'appellera désormais le Hameau de mon père.



Elise Veyrat n’a jamais travaillé dans les cuisines familiales, et pourtant, elle adore le métier. “C’est une véritable vocation”, confie-t-elle. Après des études de management hôtelier à Vatel, elle a suivi une formation en alternance au campus de Groisy (Haute-Savoie). “Il faut que tu apprennes à cuisiner”, lui a conseillé son père. Elle fera son apprentissage chez Paul Bocuse. “À Collonges, mes maîtres d’apprentissage étaient Olivier Couvin et Gilles Reinhardt. Ce sont des parrains merveilleux. Il était temps pour moi de me lancer. Je me sentais prête à le faire.” À 25 ans, Elise Veyrat a convaincu les banques, contracté un prêt, et s’est lancée. Marc Veyrat, ravi, lui a vendu le fonds de La Maison des bois, à Manigod (Haute-Savoie). “L’histoire est très belle. Une histoire de transmission. J’y crois beaucoup. Ma fille a beaucoup de créativité, c’est une future grande”, estime le chef. L’ouverture est annoncée mi-novembre.  Avec une équipe resserrée, Elise Veyrat a dépoussiéré l’établissement fermé depuis trois ans, changé les meubles, installé des banquettes pour plus de convivialité. “Je voulais apporter une touche féminine tout en gardant l’identité de la Maison des bois”, détaille-t-elle.

 

Le Hameau de mon père

Désormais, le nouveau nom sera Le Hameau de mon père. “Je pense, comme beaucoup, que c’est un génie qui a beaucoup apporté à la cuisine française. Il aime sincèrement transmettre aux jeunes générations ”. Marc Veyrat sera présent en cuisine. “C’est indispensable, car j’ai besoin d’apprendre avant de créer mes propres recettes”, commente la jeune femme. Elle gardera à la carte les plats signature du 'chef au chapeau', comme la Tartiflette virtuelle. Les produits seront locaux avec le maximum de circuits courts. Elise Veyrat proposera un menu unique à 130 € (hors boissons). Un prix élevé, certes, mais loin des anciens tarifs pratiqués à la Maison des bois. Une entrée à partager, une demi-douzaine de plats au choix, un plateau de fromage et des desserts sont prévus. “J’ai voulu que les prix soient plus accessibles pour toutes les personnes qui n’ont jamais pu découvrir les lieux mais qui en rêvaient.” 

Les prix de l’hôtellerie ont aussi été revus à la baisse. “J’ai toujours à l’esprit que cette maison a été construite à l’emplacement de la ferme familiale, sur les terres de mes ancêtres. J’ai le devoir de conserver cette authenticité, ajoute Elise Veyrat, tout en modestie. J’ai encore beaucoup à apprendre et je suis heureuse que mon père reste présent. C’est un cheminement obligatoire. J’ai plein d’idées dans la tête mais je dois encore grandir.”

 

 #EliseVeyrat #MarcVeyrat #MaisonDesBois #HameauDeMonPere


Fleur Tari
Journal & Magazine
N° 3786 -
25 novembre 2022
N° 3785 -
12 novembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
La gastronomie moléculaire
par Hervé This
Services