×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Insolite : à Lviv, en Ukraine, la restauration ne rend pas les armes face à la guerre

Restauration - mardi 16 août 2022 12:35
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Lviv (UKRAINE) Située à 80 km de la frontière polonaise, l'unique ville ukrainienne classée au patrimoine de l'Unesco a toujours été hautement touristique. Les concepts de restauration, parfois délirants, s'y bousculent et s'inscrivent dans le temps, preuve de leur solidité même lorsque les touristes ne sont plus là et que les alertes anti-aériennes rythment les journées.



Septième ville d’Ukraine et surtout la seule a être classé au patrimoine mondial de l'Unesco, Lviv a toujours été une destination prisée des touristes.Depuis le début de la guerre, en février, les alertes anti-aériennes se succèdent toute la journée et les visiteurs ont fui. Pourtant, les restaurants de la ville conservent, tant bien que mal, table ouverte même depuis le déclenchement de la guerre. 
Le meilleur restaurant de la ville, situé sur les hauteurs dans un cadre qui rappelle Montmartre, s’appelle Koupol. On y dîne dans une ambiance année trente une excellente cuisine d’inspiration traditionnelle polonaise, ukrainienne et autrichienne. Le décor de nappes brodées, bibelots et portraits au mur sur fond de chansons françaises donnent le sentiment d’être chez une charmante vielle dame. Plus rude, au 14 de la place centrale du marché, au rez-de-chaussée, le restaurant Kryyivka présente toujours une lourde porte à son entrée. Il faudra frapper fort pour qu’un homme armé ouvre sur présentation de la formule magique : “Slava Ukrainii !” (vive l’Ukraine). Ensuite, le client pénétre dans ce qui fut un ancien bunker.

Une restauration courageuse dans un contexte dramatique
Ouvert en dépit de l'invasion, au deuxième étage de l'adresse précédente, c’est à une simple porte d’habitation, la n° 8 que l’on ne distingue pas des autres, qu’il faut se signaler. Un homme en pyjama rayé, pantoufle et robe de chambre vous invitera alors à traverser sa cuisine restée dans son jus soviétique pour venir fendre un lourd rideau donnant accès à un lieu sombre et envoûtant, éclairé de bougies, aux murs habillé de portraits et de symboles maçonniques. L’addition est 10 fois plus élevée qu’ailleurs mais la demande, faite par tous, de la carte de fidélité, fera alors baisser le prix de 90 % ! Pour l’obtenir, il faudra répondre à une ou deux questions comiques. Que dire du restaurant Masoch, ode au masochisme, où on accueille les clients avec quelques coups de fouet ! Lviv c’est aussi Charlie et la chocolaterie, un haut lieu du cacao avec sa fabrique de chocolat, juste à côté de la place du marché. On peut y déguster un cacao chaud, des pâtisseries, des bonbons tout en assistant à la préparation du chocolat dans un décor à la Tim Burton.

#Lviv #Guerre #RestaurationInsolite #ukraine


Francois Pont
Journal & Magazine
N° 3782 -
30 septembre 2022
N° 3781 -
16 septembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
Communication digitale : web, mobile et réseaux
par Vanessa Guerrier-Buisine
Services