×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Pango, nouvelle plateforme de click and collect

Restauration - jeudi 19 novembre 2020 15:56
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Toulouse (31) C'est un sérieux coup de pouce aux restaurateurs que proposent Basile Agay et Mathieu Renault, qui développent une solution fiable pour la vente à emporter, avec un taux de commission très réduit.



Le site pango.help.
© pango
Le site pango.help.


Pango est une jeune start-up née à Toulouse (Haute-Garonne). L’idée de ce site a germé dans la tête de Basile Agay et Mathieu Renault lors du premier confinement. Les deux fondateurs n’ont que 24 ans, fraîchement diplômés d’HEC et de Polytechnique : “J’étais en poste pour quelques mois à San Francisco en mars dernier,  explique Basile Agay. Contraint de rentrer en France, j’ai vite fait le constat que les restaurateurs seraient très touchés par cette crise. Je voulais agir pour les aider.”

Il crée avec Mathieu Renault un site pour que les restaurateurs puissent pré-vendre leurs menus en ligne, que les clients consommeront au moment de la réouverture. “Le succès a été immédiat, car l’attente était forte”, poursuit Basile Agay. Les professionnels n’ont pas toujours le temps, ni les moyens financiers ou techniques d’ouvrir un site en ligne. Dans leur étude de marché, les deux associés s’aperçoivent que certains d’entre eux fonctionnent encore par SMS pour la prise de commande. “Il existe des mastodontes sur le marché, mais les restaurateurs indépendants rechignent souvent face au montant des commissions, qui s’élève entre 25 à 30 %”, ajoute Basile Agay.

 

Accélérer le passage au numérique

Le fonctionnement de Pango (un nom choisi en référence au pangolin, suspecté d’avoir été responsable de la transmission du Covid-19 à l’homme) est simple : il suffit au restaurateur de renseigner son menu, ses prix et ses horaires d’ouverture. Le client commande et paye en ligne, avec le système sécurisé Stripe. Le taux de commission est de 2 % pour les restaurateurs, et de du prix du menu pour le client.

Les frais d’inscription (250 €) sont offerts cette année. Les deux jeunes créateurs travaillent à temps complet et développent le système partout en France. “On va s’y retrouver, ce n’est que le début de l’aventure.” Une quarantaine de restaurateurs sont déjà inscrits sur la plateforme et une application mobile sera lancée très prochainement.

 

#pango #plateforme #digital #restauration 


Dorisse Pradal