×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

La Maison Sophie, restaurant et boutique d'objets déco

Restauration - vendredi 4 juin 2021 10:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      

Martel (46) L'art de la table se démultiplie à La Maison Sophie. Installé dans une cité médiévale du Lot, l'établissement a été créé en mai 2019 par Charlotte Dassiou, une ancienne décoratrice d'intérieur et fille de restaurateur, avec son compagnon Mathieu Velle.



Au cœur de Martel (Lot), cité médiévale de la vallée de la Dordogne, la halle du XVIIIe siècle est sertie de restaurants. Parmi eux, La Maison Sophie, créée en mai 2019 par deux enfants du pays, Charlotte Dassiou et son compagnon, Mathieu Velle. La jeune femme raconte : “Quand les parents de Mathieu ont choisi de prendre leur retraite et de vendre leur magasin d'électroménager, on s'est dit que le repreneur allait forcément créer un restaurant, alors autant que ça soit nous.” L’ancienne décoratrice d'intérieur a une solide une culture gastronomique : “Mes parents avaient un hôtel-restaurant à Martel, les Falaises. Mon père a travaillé au Crillon à Paris, où il était saucier.”

L’établissement, à la fois restaurant et boutique, affiche en devanture et derrière la vitrine tous les objets d'artisans mis en vente. Sur les étagères, céramiques, bougeoirs, photophores en papier recyclé, couverts en bois de citronnier… sur les tourniquets des cartes postales de la marque Sacré Lotois, tout comme les affiches aux murs… Et sur les tables du restaurant, des verres que l'on peut acheter, “l’une des meilleures ventes”, souligne Charlotte Dassiou. L'offre génère du trafic dans les deux sens : les curieux qui entrent pour acheter et restent s'attabler et vice versa. “Les touristes sont heureux de pouvoir ramener des souvenirs locaux, originaux et les gens d'ici apprécient de trouver aussi de l'artisanat du bout du monde”, confie la restauratrice.

 

Une cuisine ancrée dans le terroir  

Toutefois la Maison Sophie est avant tout un restaurant. Employant deux cuisiniers en saison, le couple élabore la carte et met en avant les producteurs locaux listés sur la première page du menu : truite de la pisciculture des eaux de l'Inval, porc de la famille Dale, fromages de chèvre de la ferme de Barbarou… La carte est courte mais comprend toujours un plat vegan. Les formules sont à 16, 20 et 25 €. L'été, hors restrictions dues à l’épidémie de Covid-19, ce sont 110 à 120 couverts par jour servis avec des touristes de toutes nationalités. “Avec l'épidémie de Covid-19, on a un peu angoissé, mais au final notre saison 2020 est meilleure qu'en 2019 !'”, s'étonne le couple. “On travaille aussi beaucoup avec la clientèle locale, surtout en arrière-saison”, sourit Charlotte Dassiou. Ouvert de Pâques à la Toussaint, l'établissement rouvre aux vacances de Noël. Une invitation à faire ses cadeaux et à se régaler. “L'an dernier mon père est venu en tant que chef invité, avec un menu unique, ça a très bien fonctionné.”

 

#maisonsophie #restaurantboutique #lot #martel


Brigitte Ducasse