×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Sirha World Cuisine Summit pour anticiper le futur de l'alimentation

Restauration - mercredi 26 décembre 2012 15:53
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Premier véritable laboratoire de recherche et d'échange sur les courants et les évolutions de la restauration mondiale, le World Cuisine Summit se déroulera le 28 janvier 2013, en parallèle du Sirha, au Centre des Congrès de Lyon, à la Cité internationale.



Le Sirha World Cuisine Summit, présidé par Paul Bocuse, lève le voile sur une première liste d'intervenants : des chefs de renom, dont Alain Ducasse et Joël Robuchon, des leaders économiques du food service, des artisans, des instances internationales, avec la participation du FMI, représenté par Christine Lagarde, de grands groupes industriels, dont Accor, Danone, Mc Cain Foods… autant d'experts réunis le 28 janvier, à Lyon, pour partager leur point de vue sur le futur de l'alimentation.
La journée alternera témoignages vidéo et interventions courtes. Les débats seront enrichis par la complémentarité des experts, issus de différents domaines de la restauration et de l'économie de l'agro-alimentaire. Parmi les grands thèmes abordés : les OGM, le développement durable, les tendances du goût, le design, les nouvelles habitudes de consommation... Les participants pourront également assister à des Master Class en live et découvrir des business plans de restaurants originaux et innovants.
Dans un monde où les ressources sont limitées, comment nourrir durablement la planète ? Quelles sont les bonnes pratiques des restaurants à l'étranger ? Comment concilier restauration à grande échelle et développement durable ? Autant d'axes qui seront débattus lors du World Cuisine Summit. Premier véritable laboratoire de recherche et d'échange sur les courants et les évolutions de la restauration mondiale, il permettra de confronter la vision des experts internationaux de nombreux pays avec un objectif : diffuser et valoriser les pratiques de la restauration à venir dans un monde numérique immatériel.
A cette occasion, les résultats de l'étude mondiale sur le Food Service de demain, engagée sur l'année 2012, seront révélés en exclusivité. En attendant, le Sirha World Summit dévoile les premiers résultats concernant la restauration française vue par 50 experts. Ce qu'il faut retenir.

Le paradoxe français : une vision politiquement correcte de la restauration

En 2011/2012, le record d'ouvertures en France revient à Subway ou La Pataterie. Pour satisfaire une pause déjeuner plus courte, le hamburger gourmet, les nuggets de poulet ou les nouilles chinoises deviennent un plat de consommation courante. Et pourtant, les experts de la restauration française continuent d'annoncer le retour en force d'une cuisine authentique faite avec des produits frais et de saison, de confirmer l'attente des consommateurs pour des plats innovants et originaux et de prévoir le développement à long terme d'une cuisine gastronomique saine et équilibrée.  Pour 80 % d'entre eux, la gastronomie française reste même porteuse d'avenir.
Ce décalage est-il un refus des experts d'admettre les évolutions du marché en contradiction avec leurs souhaits ou bien une réelle perception visionnaire de la restauration française de demain ? En allant plus loin, la France est-elle encore le garant d'un modèle de cuisine dont le Monde peut s'inspirer ?

Les quatre grandes tendances actuelles de la restauration française

Vues par ces experts, les attentes des consommateurs ont été réparties en quatre principales tendances par la société d'étude Krealinks. Pour répondre au contexte de crise, mais également pour satisfaire des consommateurs de plus en plus exigeants, les « tendanceurs » proposent une série de recommandations pratiques que peuvent mettre en place les établissements :

- Le naturel, le sain, le bio, le locavore
Le souhait de retrouver des produits sains et riches en goût dans les plats. Une sensibilisation aux origines liées à un terroir ancré dans le régional qui respecte le rythme des saisons. Une volonté de retour au « bien manger » et à une cuisine plus équilibrée.
Les conseils des experts :
-    Démocratiser la gastronomie et l'art de manger sain avec des ateliers de cuisine, ainsi qu'une éducation en gastronomie des enfants dès le plus jeune âge
-    Utiliser des produits frais, d'origine locale, bien cuisinés et le dire
-    Définir des menus plus courts, plus explicites, évolutifs, créatifs et sains
-    Garantir la traçabilité des ingrédients

- Une restauration rapide plus saine et plus thématisée
Le fait de pouvoir répondre aux contraintes de temps des consommateurs tout en proposant une offre plaisir plus équilibrée. Un repas de midi qui doit faire rimer rapidité et nomadisme avec qualité et santé.
Les conseils des experts :
-    Réconcilier rapidité et bien manger avec des formules équilibrées à emporter ou manger sur le pouce
-    Imaginer de nouveaux concepts de restauration plus ludiques

- L'innovation dans les techniques culinaires
L'innovation recherchée par les consommateurs peut trouver sa source dans la cuisine « fusion », les produits intelligents et polyvalents, le savoir-faire pointu des grands cuisiniers, l'évolution des méthodes et des équipements de préparation et de conservation.
Les conseils des experts :
-    Proposer des cartes simples, courtes et renouvelées fréquemment
-    Travailler l'appétence visuelle et gustative
-    Créer de la surprise, de l'émerveillement, de l'envie


- L'intégration du développement durable dans la restauration et les services associés
Globalement, le développement durable devra trouver sa place en restauration avec l'utilisation de produits locaux, le respect des saisons, l'utilisation de matériaux recyclés…
Les conseils des experts :
-    Garantir la traçabilité des ingrédients
-    Organiser des modes d'approvisionnement en circuits courts, axés sur les producteurs locaux
-    Favoriser l'intégration des nouvelles technologies (Internet, Smartphones)
-    Promouvoir la bistronomie

(Source : étude pour le Sirha World Cuisine Summit réalisée par la société d'études Krealinks, entre mai et août 2012, auprès de 50 experts, tous en lien avec la restauration hors domicile)
Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Santé et sécurité au travail en CHR : constituer votre document unique (+ modèles)
par Carole Gayet
Services