Actualités
Accueil > Actualités > Restauration Snacking

Restauration rapide : le succès des concepts mixtes

Restauration Snacking - lundi 26 novembre 2018 12:14
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

En exploitant tous les moments de la journée et en s'adaptant aux attentes des clients avec une offre large et une identité visuelle travaillée, les concepts mixtes séduisent les consommateurs.



Franck Sarroche est aujourd’hui à la tête d’une marque, Maison Sarroche, fondée en 1945 et qui compte douze établissements autour de Toulon (Var), des boutiques qui mixent boulangerie, pâtisserie et restauration rapide.

En 2018, il a ouvert trois nouveaux lieux, dont un à Toulon qui exploite tous les moments de la journée : petit déjeuner, boulangerie, pâtisserie, comptoir de vente à emporter, salon de thé et une nouvelle proposition de restauration à table avec une carte de brasserie lyonnaise. “Au fur et à mesure des années, on s’est adapté aux attentes des clients en diversifiant nos propositions”, explique-t-il.

Pour lui, cette offre mixte “correspond au mode de vie actuel où l’on mange différemment chaque jour mais à bon prix”. Ce que confirme Nicolas Nouchi, directeur des études CHD Expert : “Sept consommateurs sur dix ne savent pas où ils vont aller déjeuner. La décision se prend à la sortie du bureau. Aujourd’hui, le consommateur a un jeu de cartes avec différents lieux qu’il va fréquenter à un moment donné.”

 

Une offre évoluée, originale et complète

Au comptoir à emporter, Franck Sarroche propose un large choix de sandwichs, dont ceux au poulet représentent 50 % des ventes, pan bagna pour l’attente locale, clubs, paninis, wraps, mais aussi salades, tartes salées et plats à emporter, avec un ticket moyen à 8-10 €. “Le client recherche une offre évoluée, originale et complète. Pour nous, le défi est de renouveler en permanence notre proposition.” Pour s’adapter à la demande, l’offre n’est d’ailleurs pas la même d’une boutique à l’autre, selon qu’elle soit à la ville ou en bord de mer.

Autre concept à succès, Le Mugs à Saint-Raphaël : du petit déjeuner au dîner, l’établissement propose une carte sur le pouce avec sandwichs, tartes salées, club, paninis et salades qui peuvent être emportés ou consommés sur place. Un comptoir à pâtisseries est la marque de fabrique de la maison, le tout parallèle à une offre de restauration à table.

“En créant un univers, une atmosphère et une offre fortes, il est possible d’attirer plus largement les consommateurs, explique Nicolas Nouchi. La conquête de ce client volatile est l’enjeu majeur du snacking aujourd’hui.”

#MaisonSarroche #FranckSarroche #Mugs #SaintRaphael


Marie Tabacchi
En complément :
  Les 10 défis de la restauration rapide