Actualités

Accueil > Actualités > Juridique et social

Licenciement économique d'un salarié en chômage partiel : un recours aux prud'hommes est-il envisageable ?

Juridique et social - mardi 28 juillet 2020 09:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

"Un salarié a été licencié alors qu'il était pris en charge par le chômage partiel. Il n'a pu se faire représenter par un conseiller pour cause de confinement. Il a demandé un report post-confinement pour assurer ses droits lors de l'entretien préalable au licenciement. La preuve n'a pas été démontrée, avec des actes ou des chiffres, des difficultés économiques de l'entreprise, qui fonctionnait normalement avant le Covid-19. L'employé a contesté par courrier AR le bien-fondé de ce licenciement. L'entreprise n'a pas déposé le bilan et souhaite rouvrir en janvier prochain. Un recourt aux prud'hommes est-il envisageable ?"

Pour savoir si le motif est ‘réel et sérieux’, tout dépend du motif tel que mentionné dans la lettre de licenciement. Il faut qu’il réponde à la définition légale de difficultés économiques. Dans le contexte...


ATTENTION : Pour utiliser cette fonction votre navigateur doit accepter les cookies. Merci de les autoriser.

Pour lire cette page, abonnez-vous (2,50 € / mois).

L'abonnement à L'Hôtellerie Restauration vous donne accès à de multiples services :
1 L’accès à SOS Experts : fiches pratiques avec vos questions et les réponses de nos experts
2 L'accès à l'intégralité des articles en ligne
3 Le journal hebdomadaire en ligne dès le mercredi
4 L'envoi du récap'info par e-mail (quotidien, hebdomadaire et mensuel)

 Voir les formules d'abonnement 

Je suis déjà abonné, je me connecte
Journal & Magazine
Services