×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

À lire : Penser l'hospitalité, quand hospitalité et philosophie font bon ménage

Hôtellerie - mercredi 25 janvier 2023 14:20
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

L'hôtelier Cyril Aouizerate vient de signer un livre avec la philosophe Gabrielle Halpern. Ensemble, en 160 pages, ils dialoguent sur le thème de l'hospitalité. Une prise de recul à la fois pertinente et instructive.



Cyril Aouizerate insiste sur l'importance d'avoir un hôtel ouvert sur un quartier, une ville, un territoire.
© DR
Cyril Aouizerate insiste sur l'importance d'avoir un hôtel ouvert sur un quartier, une ville, un territoire.

Au terme de ses études, Cyril Aouizerate aurait dû être prof de philo. Discipline à laquelle il s’est formé au Mirail à Toulouse (Haute-Garonne), puis à la Sorbonne et même jusqu’à Jérusalem. Mais, en cours de route, il a bifurqué vers l’hôtellerie et la restauration. D’abord en co-fondant les hôtels Mama Shelter, puis en donnant vie à l’enseigne MOB, qui compte déjà deux hôtels à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) et un à Lyon (Rhône). Cet“ artisan hôtelier”, comme il se définit, vient de publier Penser l’hospitalité, co-écrit sous forme de dialogue avec la normalienne et docteur en philosophie Gabrielle Halpern. En 160 pages, ils échangent sur l’hybridation, les approches pluridisciplinaires, la RSE, les tiers-lieux… Cyril Aouizerate insiste sur l’importance d’avoir un hôtel ouvert sur un quartier, une ville, un territoire. Il pointe l’importance de “faire entrer la nature dans des lieux urbains”.

Il souligne aussi un réel intérêt pour l’artisanat et voit l’artisan du futur à la fois “connecté, libre et capable de demeurer en écho avec le reste du monde”. Enfin, il parle de “modularité des habitats”, au gré des moments et des activités de la journée. D’où les meubles et objets mobiles qu’il installe dans les chambres de ses hôtels. Cyril Aouizerate confie “faire des choses impensées, mais pas insensées”. Avec lui, pas de télé dans les chambres, mais des interviews de Francis Bacon et Max Ernst en fond sonore dans les toilettes. Car, pour ce visionnaire, l’hospitalité, c’est bien plus que “la simple question du gîte et du couvert”.

Penser l’hospitalité, par Cyril Aouizerate et Gabrielle Halpern • Éditions de l’Aube • 160 pages • 17,50 €

 


Anne Eveillard
Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Implanter et équiper son restaurant
par Jean-Gabriel du Jaiflin
Services