×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Crise énergétique : "Je suis incapable de donner une date de réouverture "

Hôtellerie - mardi 6 décembre 2022 11:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Marie Laurens, Hôtel-restaurant de la Poste, Châteauneuf-de-Randon (Lozère)



Marie Laurens : 'Je m'attendais à une augmentation, mais pas à ce point !'
© Jean Bernard
Marie Laurens : 'Je m'attendais à une augmentation, mais pas à ce point !'

“Mon contrat d’énergie est renouvelé par tacite reconduction au 1er janvier tous les ans. J’ai reçu un courrier de mon fournisseur il y a trois semaines, qui m’annonce une augmentation de 420 % en heures pleines l’hiver, et de 320 % en heures creuses. Mon abonnement étant supérieur à 32 kVA, je ne peux pas bénéficier du bouclier tarifaire. Je m’attendais à une augmentation, mais pas à ce point ! J’ai essayé d’appeler mon fournisseur, mais personne ne répond. Je ferme le 22 décembre prochain et j’aurais dû rouvrir début février comme chaque année, mais avec ces hausses, je suis incapable de donner une date de réouverture. Je vais certainement devoir fermer le restaurant le midi, surtout en hiver ; il restera ouvert pour les clients de l’hôtel le soir. Et je serai obligée de diminuer les horaires de service et d’augmenter les tarifs des repas et des chambres.”

 

#energie 

Journal & Magazine
N° 3790 -
20 janvier 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Spa : check-list pour ouvrir
par Perrine Edelman
Services