×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

L'hôtel Seven mise sur ses suites à sensations

Hôtellerie - vendredi 3 septembre 2021 12:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Paris (75) Pour ses dix ans, l'établissement s'est offert un lifting complet. Lobby, 'shop' et suites ont été repensés pour créer des expériences en lien avec la vie du quartier. Le tout sous la houlette du designer Nicolas Delfosse.



Il avait besoin d’un rafraîchissement et d’un repositionnement. C’est désormais choses faites. Après un an de travaux, l’hôtel Seven, membre du groupe Elegancia, rouvre ses portes avec 28 chambres, sept suites et un spa. Situé à deux pas de la rue Mouffetard, à Paris (Ve), il mise sur cette vie de quartier pour créer des expériences, en particulier liées à ses suites à sensations, qui se déclinent chacune sur un thème précis. Ainsi le ciel étoilé de l’une fait écho à la proximité de l’observatoire parisien. L’hommage au 7e art de l’autre incite à se faire une toile dans un cinéma d’Art et essai voisin. Quant à l’exotisme de la suite 7e monde, il rappelle que les fauves de la ménagerie du Jardin des plantes sont tout proches.

Le client a donc le choix du décor, que l’on doit au designer Nicolas Delfosse. À ce titre, le travail de sourcing des pièces de mobilier, livres, objets ou autres luminaires, est fort bien réussi. Tout a été chiné sur internet ou aux puces. À l’instar des 10 mètres de livres soigneusement sélectionnés chez un bouquiniste de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis).

 

Patio végétalisé et salle de petit déjeuner multi-fonctions

Côté lobby, le check-in se fait avec une réceptionniste en quelques clics sur une tablette, dans un espace aux allures de petit salon. “Plus besoin de pièce d’identité, ni d’empreinte de carte de crédit, mais place au dialogue pour personnaliser au mieux le séjour”, souligne Pauline Dejoux, la directrice du Seven. Quant à la salle de petit déjeuner, pourvue d’un patio végétalisé, elle devient en journée salon de lecture avec un mur de bibliothèque, salle de travail avec des prises partout - même sur la table d’hôtes -, voire échappée musicale : disques et platine sont à dispo. Un buffet évolue lui aussi au fil des heures, avec boissons, snacks sucrés et salés, le tout déniché en majorité dans les commerces de bouche du quartier.

Un ‘shop’ permet, en outre, de retrouver les produits testés et approuvés durant le séjour, en vente à emporter : une autre façon, pour le client, de prolonger la vie au Seven, une fois de retour chez lui. Enfin, le spa - baptisé ‘Wellness chapel’ - se compose d’un salon de détente avec bar à tisanes et d’une seule salle de soins, où l’on peut venir à deux. Ce qui donne l’impression, à chaque prestation, d’une privatisation de cet espace : un vrai ‘plus’.

#seven #nicolasdelfosse #paulinedejoux


Anne Eveillard
Journal & Magazine
N° 3755 -
17 septembre 2021
N° 3754 -
03 septembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Hygiène en fiches pratiques
par Romy Carrère et Laurence Le Bouquin
Services