×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Coronavirus : Logis Hôtels supprime sa commission sur les réservations directes en soutien aux hôteliers-restaurateurs indépendants

Hôtellerie - jeudi 12 mars 2020 16:20
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :




Face à la propagation de l’épidémie de coronavirus (Covid-19) et les conséquences sanitaires et économiques qu’elle engendre, Logis Hôtels met en œuvre une mesure de soutien aux hôteliers-restaurateurs indépendants membres de la chaîne en supprimant la commission sur les séjours réservés directement par les clients sur l’application mobile, logishotels.com et à la centrale de réservation téléphonique.

“La suppression des commissions sur les séjours directs de mars et avril est une mesure concrète avec un effet positif immédiat sur les trésoreries de nos adhérents, dans les huit pays européens où Logis Hôtels est présent. En période de développement comme en période de crise, Logis Hôtels soutient l’hôtellerie-restauration indépendante et familiale. Nous encourageons l’ensemble des autres acteurs commerciaux comme les chaînes, distributeurs, OTA, CRT, CDT, etc. à faire preuve de la même solidarité avec les TPE et PME”, déclare Karim Soleilhavoup, directeur général du groupe Logis Hôtel.

Logis Hôtels appelle le Gouvernement et les banques à mettre en place rapidement deux mesures supplémentaires :

- le dégrèvement total de la taxe de contribution à l’audiovisuel public, payable normalement en avril ;

- un report sans pénalités ni intérêts des échéances des prêts bancaires contractés pour la rénovation ou l’acquisition d’établissements indépendants.

Pour Fabrice Galland, président de la Fédération internationale des Logis : “Sans ces mesures, nous assisterons à une condamnation progressive mais certaine de nombreuses entreprises du secteur. Plus qu’essentielle, l'intervention du Gouvernement est désormais une question de survie.”

#Logis #Coronavirus



Journal & Magazine
Services