Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Retour d'expérience : "Nous rénovons intégralement l'hôtel pour moderniser notre offre"

Hôtellerie - mercredi 26 avril 2017 09:39
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Le Rayol-Canadel (83) L'hôtel Le Bailli de Suffren s'offre une campagne de rénovation totale pour capter une nouvelle clientèle tout en conservant celle déjà acquise grâce à un service haut de gamme.



Depuis le mois d'octobre, l'hôtel Le Bailli de Suffren au Rayol-Canadel (Var) a entamé une importante campagne de rénovation. Un investissement de 4 M€ qui vise à donner une nouvelle image à l'hôtel et proposer une offre modernisée.

Le bâtiment des années 1960, qui n'avait pas été rénové depuis quinze ans, a changé de propriétaires en juin 2015. La nouvelle direction a impulsé cette rénovation intégrale pour amener un nouvel esprit à l'établissement. Sept mois de travaux ont été nécessaires, menés par le Cabinet d'architecture François Champsaur, pour rénover les 55 chambres, changer la décoration et l'aménagement des chambres, repenser les lieux de restauration et repeindre la façade extérieure.

 

Mettre en valeur les atouts

"La rénovation des chambres devait prendre un compte notre atout majeur : la vue sur la Méditerranée. Nous voulions ouvrir les espaces pour que l'hôtel soit pleinement tourné vers l'extérieur, tout en prenant en compte les besoins et attentes de nos clients", détaille Stéphanie Giard, directrice de l'établissement.

Alors que toutes les chambres ont une vue mer, les lits sont désormais tournés vers l'horizon, des jeux de miroirs ont été mis en place pour agrandir l'espace, une ouverture a été créée dans la douche à l'italienne vers l'extérieur, les matières naturelles claires ont été privilégiées. Pour apporter plus de confort à la clientèle, majoritairement en long séjour, de grands rangements ont été intégrés dans chaque chambre. "Avec cette nouvelle décoration, plus contemporaine, épurée et claire, c'est l'image et l'ambiance de l'hôtel qui changent, cela apporte une nouvelle dynamique."

 

S'adapter aux nouvelles attentes des clients

"Les objectifs de cette rénovation sont multiples : moderniser notre offre, retrouver l'âme des hôtels du Sud, tournés traditionnellement vers l'extérieur, apporter plus de confort et de services à notre clientèle fidèle, qui représente 50 % de nos occupants en juillet et août, mais aussi attirer une nouvelle clientèle, plutôt aisée et familiale", détaille la directrice.

Ainsi, c'est l'ensemble de la proposition qui est revue, tout en conservant le même classement hôtelier : "Nous avons étudié la concurrence et avons fait le choix de rester classés 4 étoiles tout en proposant un service haut de gamme", explique Stéphanie Giard. Avec plusieurs hôtels 3 et 5 étoiles aux alentours, il était plus judicieux pour la direction de rester dans ce classement, même si les critères de la grille d'évaluation en 5 étoiles sont présents.

Un étage club a été créé au dernier étage de l'établissement avec un service premium : cafetière Nespresso, fleurs fraîches, service couverture tous les soirs, etc. "C'est un service supérieur qui nous permet de valoriser cet étage à la vue exceptionnelle. Il était nécessaire de le différencier des autres pour éviter les conflits lors des réservations. Même si la vue justifie à elle seule la différence de prix, nous proposons un service additionnel pour marquer la différence de catégorie."

 

Une offre entièrement repensée

Même démarche du côté de la restauration avec un restaurant principal entièrement repensé et plus ouvert sur l'extérieur grâce à une terrasse agrandie. Le restaurant a été renommé Le Loup de mer pour lui donner une nouvelle identité autour d'un concept terre-mer tandis que l'ambiance se veut plus moderne et décontractée qu'auparavant. Un snack près de la piscine et un restaurant de plage spécialisé dans le poisson permettent de varier les propositions.

Enfin, l'offre d'activités a aussi ont été repensée et orientée sur la découverte de la région, en misant sur les points forts des alentours : mise à disposition de VTT, découverte de la route des vins de Provence ainsi qu'un club enfants ouvert en été. "Nous souhaitons proposer le produit le plus complet et surprenant possible pour que nos clients se sentent pleinement en vacances."

 

Une rénovation pour rester compétitif

"Cette montée en gamme a un coût. Nos prix vont légèrement augmenter, tout en proposant un rapport qualité-prix adéquat. Nous nous attendons à une petite baisse de fréquentation mais qui sera compensée par l'augmentation de notre RevPAR. Pour autant, le taux de remplissage pour la saison 2017 s'annonce bien. Avec cette nouvelle dynamique, les retombées auront lieu sur tous les points de vente de l'établissement avec, en perspective, une augmentation globale de notre chiffre d'affaires."

Un investissement qui permet de garder un positionnement concurrentiel pertinent, de fidéliser la clientèle existante tout en visant l'acquisition d'une nouvelle catégorie de clients au pouvoir d'achat confortable.

L'ouverture de l'hôtel nouvelle version aura lieu le 9 mai.


Marie Tabacchi
Journal & Magazine
Services