Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Alterra Pinamar, un hôtel container en pleine nature

Hôtellerie - jeudi 8 mars 2012 10:09
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Pinamar (ARGENTINE) Alterra Pinamar, qui a ouvert ses portes en décembre dernier, propose une version chic et arty du camping. Un "glamping" en containers signé Clorindo Testa.



Alterra Pinamar.
Alterra Pinamar.

On connaissait les hôtels containers urbains. Alterra Pinamar innove, sous la houlette du célèbre architecte italo-argentin Clorindo Testa, en transférant le concept en pleine nature. Situé à 350 km de Buenos Aires, le "glamping" (littéralement "glamourous camping") a élu domicile dans une vaste pinède, près de l'océan. Les suites haut de gamme (à partir de 250 € la nuit), prévues pour quatre personnes, sont hébergées dans des containers de seconde main : disposés en L et encadrés d'une terrasse en bois, ils sont peints de couleurs vives et agrémentés de larges baies vitrées donnant sur la forêt. 

Luxe et écologie
Pièces de design, téléviseur LCD, barbecue, hydromassage, piscine : les hôtes disposent d'un confort maximal, tout en respectant des préoccupations écologiques. Les systèmes de climatisation et de chauffage s'inscrivent, par exemple, dans une démarche de développement durable. "Les suites ont été aménagées à 100 % avec du matériel recyclé : les containers ont été rapportés du port de Buenos Aires, les panneaux isolants sont faits à partir de déchets, les lumières sont basse consommation… Quant à la disposition des containers, elle a été pensée de manière à ce qu'aucun arbre de la réserve naturelle ne soit retiré", explique Silvana Spina.

Cette dernière est en charge de la galerie d'art qui a présidé au projet. Créé il y a une quinzaine d'années, l'espace culturel (également signé Clorindo Testa) occupe aujourd'hui le premier étage du bâtiment principal, tandis qu'au rez-de-chaussée ont été aménagés quelques suites et des ateliers. Les hôtes, artistes dans l'âme, peuvent ainsi peindre au calme tout en contemplant la pinède. À moins qu'ils ne préfèrent prendre des cours de peinture ou de jardinage bio.

Dans cette station balnéaire haut de gamme, le concept a tout de suite remporté un franc succès. Le "glamping" (le second en Argentine), ouvert en décembre dernier, est d'ores et déjà complet jusqu'à la fin de l'été argentin.
Violaine Brissart

Journal & Magazine
N° 3808 -
29 septembre 2023
N° 3807 -
15 septembre 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Idées simples pour doper les recettes de votre restaurant
par Bernard Boutboul
Services