×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Philippe François, président de l'AMFORHT nommé Ambassadeur International pour la Paix par le Tourisme

Formation - Écoles - lundi 29 mars 2021 07:58
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      



Philippe François, président de l'AMFORHT : Ambassadeur International pour la Paix par le Tourisme
Philippe François, président de l'AMFORHT : Ambassadeur International pour la Paix par le Tourisme

Dans le cadre de : la résolution adoptée par l'Assemblée Générale de l'Organisation des Nations Unies le 12 septembre 2019, proclamant « Année 2021 : "Année internationale de la paix et de la confiance" et à l’occasion de son assemblée mondiale du mercredi 10 février 2021, l’IIPT (l’Institut International pour la Paix par le Tourisme) et son fondateur et président Louis d’Amore ont souhaité reconnaître l’action et les valeurs portées par Philippe François, pour « son engagement exemplaire qu'il porte avec persévérance et générosité depuis si longtemps, au profit de l'industrie internationale du tourisme, notamment à travers un développement durable, humaniste et pacifiste du tourisme à travers le monde, avec le titre d'Ambassadeur International pour la Paix par le Tourisme ».

L’IIPT rappelle que Philippe François est connu dans le secteur du tourisme en tant que fondateur de l'agence d'experts François-Tourisme-Consultants, des forums Ecorismo sur le développement durable, et de Biorismo pour la protection et la valorisation de la biodiversité dans les entreprises hôtelières et les territoires touristiques. Il est reconnu comme l'un des pionniers des solutions de développement durable humanistes pour le tourisme et l’hôtellerie depuis 23 ans. Son équipe et lui ont publié plus de vingt livres sur ce sujet. Il est également élu dans une quinzaine d'ONG, en particulier il est président depuis 11 ans de l'AMFORHT, l'Association Mondiale pour la Formation en Hôtellerie et en Tourisme, Organisation Non Gouvernementale (800 membres dans 65 pays) reconnue par les Nations Unies avec statut consultatif spécial, mais également président du Service de Santé au Travail de Dordogne (8600 entreprises adhérentes) – Philippe François est également membre du Bureau de la Chambre de Commerce de Dordogne ainsi que de nombreux autres engagements toujours portés par les mêmes valeurs de responsabilité, de fraternité et de paix dans le monde.

Philippe François nos dévoile sa pensée "Pendant mes cours aux étudiants, ou lors de mes conférences, je dis souvent que pour qu’il y ait TOURISME et HOTELLERIE, il faut qu’il y ait SECURITE. Aujourd’hui, cela nous est rappelé dramatiquement avec le terrible virus mondial. Hier, avec des manifestations de rues ou des attentats. Mais aussi avec des incidents climatiques ou des tsunamis … demain peut-être avec un dérèglement informatique … Pour que la Société vive bien, il nous faut de la sécurité ; pour que le Tourisme vive bien, il nous faut encore plus de sécurité.

C’est par cette considération qu’il y a maintenant plus de 20 ans, nous avons, mon équipe et moi, dans le cadre de notre cabinet-conseil, orienté notre action vers le tourisme et l’hôtellerie RESPONSABLE. Pas « durable », non, car l’hôtellerie existe depuis toujours, et existera toujours, mais « responsable ». Ce mot ouvre le champ à de nouvelles perspectives prometteuses et passionnantes. Nous avons cependant trop tendance à penser que la méthode dite de « développement responsable », ou RSE, se limite à l’énergie, l’eau ou les déchets. Dans une telle démarche de progrès, n’oublions pas l’HUMAIN.

L’Humain, c’est tout d’abord SOI. Aussi commençons par être soi-même responsable. Des hôteliers et des restaurateurs responsables. Commençons par prendre conscience, soi-même, des dérèglements climatiques, de la préservation de la biodiversité, de la dangerosité du plastique, du gaspillage, etc … Et essayons d’être disponible aux autres, à tous ceux qui sont à côtés de nous, nos directeurs, nos salariés, nos fournisseurs, nos clients, nos voisins ! Dans notre métier nous appelons cela de la jolie formule de « à votre SERVICE ».

Il y a plus de 30 ans j’ai créé une belle école. Nous l’avons appelée, Savignac. Puis j’en ai créé d’autres dans plusieurs pays, et été élu président de l’AMFORHT, l’Association Mondiale pour la Formation Hôtelière et Touristique (reconnue depuis 2017 comme ONG des Nations Unies). Ce contact avec les jeunes générations, je ne l’ai plus jamais quitté. Ils sont les professionnels de demain. C’est vers eux que nous devons focaliser une bonne partie de notre énergie, leur transmettre notre expérience mais aussi les laisser libre d’inventer le monde demain et l’hôtellerie et la restauration du futur. En revanche concentrons-nous, avec eux, sur les valeurs fondamentales de Sécurité, de Responsabilité, de Service et de Générosité, c’est-à-dire des valeurs d’humanisme et de paix. Je ne suis pas sûr que nous prenions assez de temps, chaque jour, chacun de nous, sur cette question.

En cette année 2021, « Année internationale de la paix et de la confiance » ainsi proclamée par une résolution de l'Assemblée Générale de l'Organisation des Nations Unies (le 12 septembre 2019), et à l’heure où l’on m’invite à m’engager encore un peu plus dans ces valeurs d’HUMANISME et de PAIX, j’ai un regard très optimiste sur le tourisme et l’hôtellerie de demain. Le tourisme est peut-être le meilleur levier de paix dans le monde. Là où chacun peut rencontrer l’autre quelle que soit sa culture, sa couleur ou sa religion. Pour autant, convient-il d’imaginer - au-delà de nos considérations et préoccupations quotidiennes, certes inévitables - la pérennité et la croissance du tourisme dans un cadre assez précis : la rentabilité économique responsable, la préservation de notre planète et de sa biodiversité, et la paix entre le plus précieux de tout … : NOUS. "

#Iitp #Amfortht #Tourisme #Paix

Journal & Magazine
Services