Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Et si on rendait la voie professionnelle plus attractive ? Édito du magazine du 1er mars 2018

Formation - Écoles - mercredi 28 février 2018 09:24
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

"La réforme de la voie professionnelle scolaire s'inscrit dans un chantier qui comprend la réforme de l'apprentissage - 20 mesures ont été présentées par Edouard Philippe début février - et du bac général et technologique. Mais aussi un travail en amont sur l'information et l'orientation au collège qui pêchent de longue date. L'ambition se veut toutefois cohérente, pragmatique et pas à minima. Tant mieux. Le rapport remis le 22 février au ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, par la députée des Hauts-de-Seine, Céline Calvez, et le triple étoilé Michelin, Régis Marcon, avait en outre pour titre : Viser l'excellence. Rien n'est définitif à ce jour, mais il pose des bases assez concrètes et qui vont, évidemment, heurter les sensibilités. Les leviers proposés vont devoir être expliqués et réexpliqués. La revalorisation de la voie professionnelle demande effectivement un travail de fond qui ne pourra pas aboutir sans un changement des mentalités, comme en finir avec la récurrente et absurde orientation par l'échec. C'est un tout, et les rapporteurs insistent, dans lequel le corps enseignant et l'entreprise ne doivent pas seulement cohabiter, mais avancer ensemble au profit des jeunes dont les parcours doivent être ouverts et transversaux."

#VoieProfessionnelle #RegisMarcon #CelineCalvez #JeanMichelBlanquer #Edito #EdouardPhilippe

Sylvie Soubes
Suivre et être alerté des nouvelles publications de Sylvie Soubes
En complément :
  Les 20 mesures présentées par Edouard Philippe pour relancer l'apprentissage
  Le rapport de Régis Marcon et Céline Calvez sur la voie professionnelle plaide pour des parcours personnalisables