Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

L'Europe tend les bras aux vainqueurs du trophée Jeunes Talents Boiron frères

Formation - Écoles - lundi 16 janvier 2017 10:04
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Tain L'Hermitage (26) À l'issue de leur BTS, les lauréats du concours vivront trois stages de quatre mois en Belgique, Norvège et Allemagne. Une belle aventure dont ces élèves attendent beaucoup.



Marie Fourmont, Margaux Bréhier et Damien Rousset vont partir en Norvège, Suède et Allemagne.
Marie Fourmont, Margaux Bréhier et Damien Rousset vont partir en Norvège, Suède et Allemagne.


Ils s'appellent Margaux Bréhier (lycée hôtelier Yvon Bourges de Dinard, Ille-et-Vilaine), Marie Fourmont (lycée hôtelier de La Rochelle, Charente-Maritime) et Damien Rousset (lycée Sacré-Coeur de Saint-Chély-d'Apcher, Lozère) et viennent de se partager la plus haute marche du podium du trophée Jeunes talents Boiron frères. Un concours qui avait pour cadre le lycée hôtelier de Tain-l'Hermitage et réunissait huit candidats, tous élèves de BTS restauration, retenus sur dossier. En effet, en amont, ils avaient fait part de leur motivation et surtout travaillé sur une recette autour d'un thème au choix : une assiette végétale ou un trompe-l'oeil.
 

"Avec notre fondation d'entreprise, nous avons imaginé ce concours afin de favoriser la transmission, dans la phase préparatoire entre le formateur et l'élève puis lorsque les trois lauréats partiront en stage de quatre mois chez trois chefs européens, tous membres des Bocuse d'or winners", explique Alain Boiron, directeur général des Vergers Boiron. Cette société basée à Valence (Drôme) organise ce trophée depuis 2015. Elle est le leader mondial des purées de fruits et légumes surgelés pour les professionnels de la restauration.
 

Les huit candidats ont donc réalisé leur plat dans les cuisines du lycée avant de le présenter aux membres du jury où figuraient Guy Van Cauteren, le chef belge Bocuse d'or 1993, et Michel Chabran, chef drômois venu en voisin. Là, les finalistes devaient parler de leur plat, de leur motivation et de leurs attentes professionnelles. Un QCM et une épreuve d'expression écrite sur un thème tiré au sort complétaient le programme de cette journée. Aucun classement au final et simplement l'annonce des trois meilleurs qui partiront dans quelques mois en Belgique, Norvège et Allemagne pour se nourrir de nouvelles expériences.


Margaux Bréhier : "Découvrir des cultures, des établissements et des chefs de très haut niveau, cela ne peut que constituer un plus pour moi. Cela va me faire grandir !"

Marie Fourmont "De ce séjour, j'attends un apprentissage qui va me permettre de progresser et un enrichissement personnel grâce aux cultures que nous allons rencontrer dans ces différents pays."

Damien Rousset : "Je pense que les périodes que nous allons vivre dans les trois restaurants qui vont nous accueillir nous permettront d'accumuler dix ans d'expérience en seulement un an."
Journal & Magazine
Services