Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Le tourisme fait l'objet d'un laboratoire à Angers

Formation - Écoles - mercredi 29 juillet 2015 10:46
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Angers (49) C'est une première en France : l'université s'est alliée à la région des Pays de la Loire, Angers Loire Métropole, acteurs locaux et entreprises pour créer Angers TourismLab. Sa mission : renforcer la recherche, la formation et l'innovation dans le secteur.




De gauche à droite : François–Xavier de Bouard, président fondateur du réseau Sélectour Afat, Pierre Denizet, président d'Angers TourismLab et patron du directoire d'Appart'City, Philippe Violier, directeur de l'Esthua à l'université d'Angers, et Philippe Broix, directeur d'Angers TourismLab.
© DR
De gauche à droite : François–Xavier de Bouard, président fondateur du réseau Sélectour Afat, Pierre Denizet, président d'Angers TourismLab et patron du directoire d'Appart'City, Philippe Violier, directeur de l'Esthua à l'université d'Angers, et Philippe Broix, directeur d'Angers TourismLab.

"Aux États-Unis, les sciences liées au domaine du tourisme sont des sciences dites dures, qui font l'objet de recherches universitaires. En France, nous sommes en train d'entrer dans cette même dynamique." Pierre Denizet, président du directoire d'Appart'City, en est convaincu. C'est pour cela qu'il a accepté d'intégrer Angers TourismLab, en tant que président. En quoi consiste ce projet ? "Notre objectif est de créer et structurer une fédération de recherche en tourisme", explique Philippe Violier, directeur de l'Esthua au sein de l'université d'Angers (49), premier pôle de formation en tourisme en Europe, avec quelque 3 000 étudiants inscrits chaque année - dont 30 % de nationalité étrangère. Ainsi, d'ici à 2020, Angers TourismLab devrait permettre de doubler les effectifs en recherche - soit 60 enseignants-chercheurs, chercheurs et doctorants -, renforcer les partenariats internationaux et créer, dans la région Pays de la Loire, un parcours - du CAP au doctorat - en tourisme, hôtellerie et restauration. "Nous avons répondu aux attentes de la Fédération régionale de l'hôtellerie de plein air en bâtissant, avec elle, une licence destinée à former les futurs gérants de campings en Pays de la Loire", souligne Philippe Violier.
 

5,2 M€ sur cinq ans

Autre priorité d'ici à cinq ans : doper l'innovation. Pour cela, de nouveaux liens vont se nouer entre université, acteurs locaux et entreprises. "Nous allons multiplier les contrats de prestations de service et des doctorants Cifre [conventions industrielles de formation par la recherche] en entreprises, créer des chaires d'entreprises, ou encore mettre en place un Tourisme Innovation Lab, pour innover et expérimenter", détaille Philippe Broix, directeur d'Angers TourismLab.
Au total, la région des Pays de la Loire, Angers Loire Métropole et l'université d'Angers s'engagent, avec le concours des fonds européens (Feder), sur un budget de 5,2 M€ sur cinq ans. Une enveloppe à laquelle s'ajoutent 4 M€ destinés à financer l'ouverture d'un hôtel d'application pour les étudiants d'ici 2019. "Cet établissement sera à la fois lieu de résidence, mais aussi d'accueil des chercheurs étrangers",  précise Philippe Broix.

Anne Eveillard

Déguster Angers

Offert par l'office de tourisme d'Angers Loire Métropole, l'édition 2015-2016 du guide Déguster Angers recense produits locaux, restaurants et bars à vins à ne pas manquer dans la ville. Ces bonnes adresses sont classées par quartiers, mais aussi par atmosphères : 'au vert' pour celles situées aux abords d'Angers, ou encore 'les pieds dans l'eau' pour les cafés et restaurants qui longent la Maine ou la Loire.

Journal & Magazine
Services