Actualités
Accueil > Actualités > Équipements et nouvelles technologies

La prochaine révolution des noms de domaines

Équipements et nouvelles technologies - mercredi 21 mars 2012 15:32
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

L'introduction de nouvelles extensions voulue par l'organisme gérant au niveau mondial les noms de domaine, l'ICANN, et notamment celle d'adresses internet en '.hotel', représente une opportunité pour les professionnels.



Les hôtels ont bien compris l'importance d'avoir un site internet présentant leur activité et pouvant prendre des réservations. Ces sites sont disponibles par leur adresse: le nom de domaine (mon-super-hotel.com). Ces adresses sont composées d'un nom (mon-super-hotel) et d'une extension (.com). Il existe de nombreuses extensions, le .com et .fr sont les plus connues chez nous, mais il y a aussi les .eu, .uk, .travel, etc...

L'organisme qui gère les noms de domaines au niveau mondial, ICANN, à décidé d'ouvrir les extensions. N'importe qui pourra créer son extension. On pourra alors voir fleurir des .bnp, .ibm, .paris, etc. Tout le monde ne pourra pas le faire, le coût d'une telle création se compte en centaine(s) de milliers d'euros (minimum de 185 000$). Cela apportera sécurité et confiance, ne sera t il pas plus sécurisant de se connecter à sa banque sur un domaine en .bnp, on aura la certitude d'être sur le vrai site de la banque et non sur un site "pirate" qui tente de soutirer des informations confidentielles.

Mais l'hôtellerie dans tout ça ?

L'Association Internationale des Hôtels et Restaurants (IH&RA) à déposé un dossier pour la création de l'extension .hotel. L'objectif est de créer une extension réservée à l'hôtellerie et de permettre aux opérateurs du secteur de l'utiliser. Un établissement pourra alors avoir mon-super-hotel.hotel, ou bien mieux, mon-super.hotel. IH&RA mettrait à disposition cette extension pour un prix raisonnable (50 - 90 € /an).

Les principaux avantages pour les hôteliers seraient les suivants:

- la confiance, un client arrivant sur un site en .hotel aura la certitude d'être sur un site hôtelier. Il reste à vérifier la définition que l'IH&RA donne à "opérateurs du secteur", mais si cette définition exclue les distributeurs (OTA, IDS, etc.) alors le .hotel permettrait de garantir au visiteur qu'il réserve bien directement auprès du producteur.

- la visibilité: si le .hotel est effectivement attribué uniquement aux hôtels et cela sérieusement, alors Google pourra avoir confiance au .hotel. Il aura la certitude que lorsqu'il trouve un .hotel, il s'agit bien d'un hôtel. Il pourra alors favoriser cette extension dans ses pages de résultats. Un internaute cherchant un hôtel se verra alors systématiquement proposer (et peut être uniquement) des sites en .hotel, ce qui serait une bonne chose pour la pertinence.

- la géolocalisation: la recherche d'hôtel est toujours géolocalisée. l'internaute recherche un "hotel a paris" et non un "hotel avec piscine". L'évolution des extensions pourra se faire aussi sur des critères géographiques. il y a fort à parier que la Ville de Paris va déposer, demander et gérer l'extension .paris. Un hôtel pourra alors avoir comme nom de domaine grand-hotel.paris, avec les mêmes avantages de "confiance" et de "visibilité" déjà énoncés.

Ces évolutions sont en cours, les demandes de nouvelles extensions doivent être déposées dans les prochaines semaines, et leur utilisation devraient pourvoir être possible d'ici un an.

Si la création et la gestion de ce .hotel est sérieuse, alors cela peut représenter une opportunité pour l'hôtellerie de reprendre un peu de maîtrise commerciale face aux distributeurs.
Thomas Yung

En complément :
  Web marketing : maîtrise commerciale et développement des ventes
Journal & Magazine
Services