×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Équipements et nouvelles technologies

Travailler avec un architecte

Équipements et nouvelles technologies - lundi 12 mars 2012 14:25
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Les architectes d'intérieurs spécialisés dans le domaine de Cafés Hôtels Restaurants, sont relativement peu nombreux. Rencontre avec Edmond Garnier, qui nous permet de découvrir cet univers.



Le maître mot d'Edmond Garnier est de ne s'adresser qu'aux véritables professionnels désireux d'un résultat impeccable pour leurs clients. Pour lui, les moyens financiers ne sont pas, et de loin, le seul critère de réussite. Il est absolument nécessaire que le client et son décorateur soient en phase pour définir l'espace d'un lieu de vie. Ce créateur de concept se laisse le temps de "digérer le lieu", pour décrypter les besoins du client. Cela peut demander de 2 h à 6 mois. 

Pas de tendance ou de mode actuelle
On peut définir un concept pour une brasserie à partir d'une chaise, d'une table ou d'un simple élément de décors. Pour une brasserie, le décor s'organisera autour de la célèbre chaise fauteuil design "Phantom", pour une autre, ce sont les vasques dans les toilettes en forme de tasses à café qui seront le déclic. Le tout c'est de trouver le thème fédérateur qui donnera sa cohérence à l'ensemble.
On trouve maintenant beaucoup de cuisines ouvertes où l'objet du décor sera le four ou le fourneau. Cette disposition est très prisée du public qui voit la préparation de son propre plat en toute transparence, elle implique une propreté permanente.

Pour ce créateur, il n'y a pas de tendance ou de mode actuelle. Pour chaque cas on décline le design à partir de l'état d'esprit du client, ce qui est très intéressant car ce n'est jamais la même chose.
Il y a une grande différence entre phénomène de mode et phénomène social. Les lounges, le bar à soupe, bar à vin sont à la mode, dans l'air du temps. La sandwicherie, les pubs sont des phénomènes sociaux. Repas rapides pour déjeuner ou instant de détente le soir. C'est une manière de vivre. Le café, lieu de vie traditionnel, se modernise aussi avec l'informatique et les écrans tactiles.

Mettre en place un cahier des charges
Pour chaque dossier il y a un code qui ne laisse pas de place à l'improvisation : chaque établissement est un lieu différent où on va repenser l'authentique en restructurant les valeurs existantes. Il faut du cachet, de la charge émotive à l'intérieur pour faire rêver les hommes et femmes qui viennent passer un moment de détente. Sans oublier les enfants, qui deviendront les ambassadeurs d'un établissement ludique.

Un restaurant ou une brasserie, c'est comme une personne vivante, il respire, il consomme de l'énergie, il évacue de l'eau, des déchets… La rentabilité d'un lieu passe par un design ergonomique. Le tout dans le respect absolu des règles de l'art et en phase avec l'état d'esprit et le budget du client.

Ensuite il ne suffit pas d'avoir de beaux et justes plans, il faut pour leur réalisation des entreprises oeuvrant en cohérence autour des planifications et en toute sécurité avec des bureaux de contrôle. Ce qui implique la définition d'un cahier des charges, opération délicate qui structurera la réalisation. Il guidera le choix judicieux des entreprises, de préférence en corps d'état séparés avec un bon conducteur de chantier. Et surtout détermination de la date butoir de livraison du chantier qu'il est primordial de respecter.

Avant de définir cette date, il y a de nombreux conciliabules entre le décorateur et son client. Puis, il fixe avec l'architecte, les entreprises : le planning de travail, sachant que ce dernier peut être tributaire des autorisations administratives. 

Autodidacte issu des arts graphiques, spécialisé dans les fresques murales, gigantesques sur les façades ou raffinées à l'intérieur, Edmond Garnier est sollicité par des chefs d'établissement. Il se lance dans la conception d'espaces de restauration. Principalement connu dans ses débuts pour la réalisation de nombreux pubs répartis dans le Sud-Est de la France ; Le Red Lion à Marseille, le Highlander Pub à Gap, Le Manoir à Aix-en-Provence, la Taverne du Prado à Cannes… Il continue avec des restaurants comme L'Ambassadeur à Paris, le 57 à Gardanne, des brasseries, des hôtels ou encore de nombreuses boutiques.

DCA – Designer
Station Alexandre 29-31 av Charles Moretti
13014 Marseille
www.architecte-agencement-decoration.com

Jean-Gabriel du Jaiflin, JGDJ Conseil et auteur du Blog des Experts

Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gouvernantes et service hôtelier
par Corinne Veyssière
Services