×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Emploi

#Attractivité : Au restaurant L'Estran, les gérants et leur équipe misent sur une confiance mutuelle

Emploi - vendredi 19 novembre 2021 11:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Notre-Dame-de-Monts (85) Dans ce restaurant de la côte vendéenne, pas de problématique de recrutement… Les gérants s'attachent depuis toujours à créer une relation de confiance avec leurs salariés, basée sur le respect, la communication et une bonne cohésion d'équipe.



L'équipe de l'Estran réunie.
L'équipe de l'Estran réunie.

Logement, formation, considération du personnel : c’est la base pour Hélène et Antony Clautour, propriétaires depuis dix-sept ans du restaurant l’Estran à Notre-Dame-de-Monts (Vendée). “Nous avons bonne réputation en tant qu’employeurs. Nous sommes d’anciens saisonniers professionnels, et nous n’avons pas oublié les contraintes, les besoins des salariés. Lorsque nous avons ouvert notre restaurant, qui connaît un gros effet de saison, nous savions qu’il était essentiel de proposer un logement”, souligne Hélène Clautour. Le couple dispose d’un T2, d’un studio et de trois chambres pour son personnel. “Si l’on veut former des jeunes, il faut pouvoir les loger. Si un stagiaire est compétent, nous lui proposons de travailler sur la saison. D’ailleurs, tous nos saisonniers sont d’anciens stagiaires ou apprentis”, dit-elle, ajoutant qu’elle garde toujours le contact avec eux. Le couple aime transmettre et mise sur la formation, ce qui permet aussi d’anticiper un éventuel besoin de renouvèlement dans l’équipe. “Les salariés participent à la formation des jeunes : ce sont leurs futurs collègues ! Ils prennent part aux entretiens et ont le dernier mot pour un recrutement”, assure-t-elle. L’équipe a mis à profit les confinements pour se former. Trois salariés, en cuisine et en salle, ont validé le permis de former : “Cela les responsabilise, leur donne confiance en eux et de l’expérience. Et ça nous soulage aussi !” Quant aux nouveaux seconds, ils suivent une formation sur la gestion clientèle, équipe et management.

 

Faire confiance et autonomiser

Le restaurant fonctionne avec huit saisonniers chaque été. Aux professionnels, les gérants proposent de longues saisons (minimum quatre mois), ce qui leur assure d’en retrouver certains d’une année sur l’autre. Les huit salariés à l’année ont, eux, des contrats annualisés. Le restaurant ferme deux mois l’hiver, et les services sont réduits entre le 1er octobre et le 30 juin : outre les midis, “en n’ouvrant que trois soirs par semaine, nous réglons la problématique de la coupure. Les salariés ont la liberté de s’arranger entre eux pour le planning”, indique Hélène Clautour, qui valorise l’autonomie, “essentielle dans notre métier”. Les salaires sont au dessus de la grille, et le personnel bénéficie de l’Umih Pass. Le couple a mis en place un plan épargne entreprise il y a quinze ans. “Parfois, certains ne voulaient pas abonder : dans ce cas, par équité, nous versions des primes - mais elles sont chargées. Nous avons décidé de stopper le PEE pour proposer un intéressement, avec un pourcentage par rapport au résultat du restaurant”, détaille-t-elle. Pour ces gérants, être juste est primordial.

#attractivite 


Laetitia Bonnet Mundschau
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Stratégie de marque : les outils pour développer votre hôtel
par Youri Sawerschel
Services