×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Emploi

41% des lycéens professionnels ont un emploi salarié 6 mois après leur diplôme

Emploi - jeudi 11 février 2021 18:14
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

La Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (depp) qui dépend du ministère de l'Education nationale publie dans sa note Inserjeunes 21.06 de février les chiffres sur l'insertion dans la vie active des lycéens professionnels en dernière année du cycle 2018/2019. Principaux résultats.






  • Parmi les lycéens du public et du privé sous contrat inscrits en dernière année d’un cycle d’études professionnelles en 2018-2019, de niveau CAP à BTS, un sur deux est toujours en formation l’année suivante.
  • 41 % de ceux qui sont sortis du système scolaire sont en emploi salarié en France six mois après leur sortie.
  • Plus le niveau de formation est élevé, plus les chances de trouver un emploi rapidement sont importantes.
  • Le taux d’emploi entre le CAP et le niveau baccalauréat est plus élevé que pour le niveau BTS
  • Près d’un lycéen professionnel sur deux poursuit ses études après une dernière année d’un cycle profession
  • L’entrée dans la vie active est plus aisée dans les régions les moins touchées par le chômage et avec davantage de sortants de niveau BTS.
  • Les filles sont plus souvent en contrat à durée déterminée et les garçons en interim
  • L’insertion est meilleure dans les régions les moins touchées par le chômage et avec davantage de sortants de niveau BTS

Retrouvez la totalité de l’étude en suivant ce lien.

#lyceeprofessionnel #voieprofessionnelle #depp #ministeredeleducationnationale #etude #enquete #insertionprofessionnelle

 



En complément :
  A lire également les résultats sur les apprentis
Journal & Magazine
Services