Actualités
Accueil > Actualités > Emploi

Expatriation : cap sur la Grèce

Emploi - mercredi 15 juillet 2020 14:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Des paysages somptueux, une culture riche, un climat doux… À 4 heures d'avion, la Grèce fait rêver. Reste qu'y dénicher un emploi n'est pas si facile.



Si s'installer en Grèce fait rêver, s'intégrer à la vie locale et décrocher un emploi n'est pas chose aisée.
© GettyImages
Si s'installer en Grèce fait rêver, s'intégrer à la vie locale et décrocher un emploi n'est pas chose aisée.

► Une législation du travail contraignante

Le droit du travail est assez contraignant en Grèce, malgré les réformes entreprises ces dernières années visant à accroître la flexibilité du marché. Cette situation explique en grande partie l’existence de l’économie informelle. C’est notamment le cas dans le secteur du tourisme. Les employés ont généralement de longues journées de labeur, avec jusqu’à 48 ehures par semaine et 20 jours de congés par an.

 

► Un fort taux de chômage

Pas si facile de décrocher un emploi, même si les professionnels de l’hôtellerie-restauration sont souvent en demande. Avec 11 millions d’habitants, dont 600 000 expatriés, la Grèce souffre d’un fort taux de chômage : 17,4 % l’an passé, soit le taux le plus haut de toute l’Union européenne.

 

► Trouver un emploi

En tant que ressortissant de l'UE, pas besoin de visa pour travailler en Grèce. Le salaire minimum tournant autour de 700 €, nombreux sont ceux qui cumulent les petits boulots pour gagner davantage. En ayant une activité professionnelle, vous serez affilié à la sécurité sociale et profiterez des avantages comme la couverture en cas de maladie ou d'accident du travail. Petites annonces, sites internet spécialisés, forums pour expatriés et agences d’Intérim sont les meilleurs moyens pour trouver un emploi. Le bouche à oreille fonctionne aussi très bien.

 

► Objectif : apprendre à parler grec !

Dans le tourisme, savoir parler l’anglais et le grec est souvent exigé. Certaines entreprises offrent gratuitement des cours de grec aux employés venant de pays étrangers.

 

► Et le coût de la vie ?

Selon la localité dans laquelle vous vous établirez, le coût de la vie est moins élevé qu'en France, de - 15 % à - 25 %. S’il s’agit d’une zone touristique (le centre d'Athènes, les îles de Santorin ou Mykonos par exemple), les prix seront alors sensiblement les mêmes qu'en France. Néanmoins, les produits alimentaires frais, les transports publics et la plupart des loisirs sont globalement moins onéreux. Avec la crise, les loyers ont baissé. Très prisées, les colocations constituent un bon moyen pour s’intégrer plus rapidement à la vie locale.

#Expatriation #Voyage #Grece


Mylène Sacksick
Pour en savoir plus

- Union des Français de l’étranger : www.ufe.org

- Ministère du Travail et des Affaires sociales : www.ypakp.gr

- Direction générale de l’emploi : www.oaed.gr