×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Emploi

Expatriation : préparer son retour en France

Emploi - mercredi 11 mars 2020 15:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      

Prêt à rentrer dans l'Hexagone, après une expatriation ? Avant de revenir, certaines démarches administratives sont indispensables.



Une fois rentré, il est souvent plus difficile d'obtenir certains justificatifs d'institutions étrangères. Veillez donc à récupérer tous les documents nécessaires avant de repartir.
© GettyImages
Une fois rentré, il est souvent plus difficile d'obtenir certains justificatifs d'institutions étrangères. Veillez donc à récupérer tous les documents nécessaires avant de repartir.

► Signaler son départ au consulat

Avant de rentrer en France, vous devez demandez votre radiation du registre des Français établis hors de France. On peut réaliser cette démarche en ligne, depuis le site www.service-public.fr. Dès lors, un certificat de radiation vous sera fourni.

 

► Se radier des listes électorales consulaires

De la même façon, si vous étiez inscrit sur une liste électorale consulaire, vous devez impérativement demander à être radié (toujours en ligne, sur service-public.fr).

 

► Remettre à jour ses documents civils

Naissance, mariage, décès… Veillez à ce que les événements familiaux survenus lorsque vous étiez dans votre pays de résidence ont bien été retranscrits sur les registres d’état civil de l’ambassade ou du consulat territorialement compétent. Si vous avez divorcé à l’étranger, cette séparation devra faire l’objet d’une vérification d’opposabilité. Parfois néanmoins, et sous certaines conditions, les divorces prononcés dans un pays de l’Union européenne (à l’exception du Danemark) sont dispensés de cette procédure.

 

► Signaler son changement d’adresse aux services postaux

Pensez à prévenir la poste locale de votre retour en France et organisez le suivi de votre courrier. Cela peut toujours être utile dans le cas où certaines institutions administratives auraient besoin de vous contacter par la suite. Signalez aussi votre retour en France au service des impôts des particuliers non-résidents ou au centre des impôts de votre domicile.

 

► Quels sont les documents utiles à son retour ?

Une fois rentré, il est souvent plus difficile d’obtenir certains justificatifs d’institutions étrangères. Veillez donc à récupérer tous les documents nécessaires avant de repartir. Conservez aussi les justificatifs importants relatifs à votre situation à l’étranger (emploi, revenus, santé). Prenez rapidement vos dispositions pour bénéficier d’une couverture sociale dès votre retour. Si la loi locale le permet, il peut être utile enfin de demander une copie de vos dossiers médicaux.

#Expatriation


Mylène Sacksick