Actualités
Accueil > Actualités > Emploi

LHR Emploi : franc succès pour la 10e édition du salon

Emploi - lundi 21 mars 2016 09:54
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Paris (75) Quelque 4 415 visiteurs sont venus au Centquatre le 17 mars. La cinquantaine d'exposants ont pu rencontrer jeunes talents ou profils plus expérimentés.




Pour cette 10e session du salon, quelque 3 000 postes étaient à pourvoir.
© DR
Pour cette 10e session du salon, quelque 3 000 postes étaient à pourvoir.

Ils travaillent dans le même restaurant parisien. Valentin Neyrinck, 23 ans, et Coline Galmiche, 27 ans, sont venus au salon LHR Emploi "pour chercher de nouvelles opportunités" et "faire le point sur nos CV à l'espace coaching". Rebecca Edelist, 28 ans, attend quant à elle son tour dans la queue du stand du Peninsula. "Je cherche un poste d'assistante maître d'hôtel, annonce-t-elle. Après avoir été saisonnière, je veux retrouver une stabilité." Les profils des 4 415 visiteurs de la 10e édition du salon LHR Emploi, organisée le 17 mars par L'Hôtellerie Restauration au Centquatre à Paris (XIXe), étaient des plus variés. "C'est d'ailleurs ce qui fait la richesse et l'intérêt de cet événement", ont commenté à l'unanimité les recruteurs présents. Pour cette nouvelle session, ils étaient une cinquantaine d'exposants, parmi lesquels plusieurs nouveaux venus. À l'instar de la compagnie Seabourn Cruise Line, en quête de "talents formés à l'hôtellerie de luxe", confie le recruteur Guillaume Colas, et qui parlent anglais couramment. D'ailleurs, sur son stand, les entretiens se sont tous faits dans la langue de Shakespeare. Même souci de bilinguisme pour Frédéric Pouillot, créateur de l'enseigne Le Foodist, qui recherche des personnes capables d'enseigner la cuisine en anglais.

"Nous avons reçu des personnes âgées de 18 à 55 ans"

"C'est la deuxième fois que nous sommes présents sur le salon LHR Emploi, explique Barbara Mercati, chargée de recrutement au sein du groupe Casino Restauration. Une fois encore, nous allons repartir avec beaucoup de CV, même si nous recherchons plutôt, en ce moment, des chefs gérants en restauration collective." Les exposants sont à l'écoute et ouverts à toutes les attentes. Même si les profils ne correspondent pas à des besoins immédiats, ils consultent et conservent les CV. "Depuis ce matin, nous avons reçu des personnes âgées de 18 à 55 ans, détaille Anne-Laure Bichet, responsable du développement ressources humaines chez Pomme de Pain. Et, chez les 55 ans, poursuit-elle, j'ai eu des propositions aussi bien pour faire la plonge que pour diriger un restaurant." Elle parle d'une "bonne dynamique" sur le salon, liée notamment à l'importance de la fréquentation. Avis partagé par Sarah Marcoux, chargée de recrutement pour AJC Ingénierie, un centre de formation qui propulse une carrière ou la réoriente, par le biais de la préparation opérationnelle à l'emploi (POE). Ravie de cette première présence sur le salon, Sarah Marcoux projette de revenir le 22 septembre, date de la prochaine édition du LHR Emploi. Le groupe Casino Restauration a, lui aussi, déjà programmé son retour au Centquatre cet automne. Avec un stand "à la même place que cette fois-ci", conclut Barbara Mercati.

Anne Eveillard
Journal & Magazine
Services