Actualités
Accueil > Actualités > Conjoncture

De belles performances en avril pour l'hôtellerie française, selon In Extenso TCH

Conjoncture - mardi 27 juin 2023 16:29
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Les vacances scolaires et le week-end de Pâques ont permis de dynamiser l'activité hôtelière en avril dernier, détaille le cabinet d'étude dans son baromètre mensuel.



Le taux d'occupation moyen a été de 64 % en France en avril dernier, détaille In Extenso TCH.
© GettyImages
Le taux d'occupation moyen a été de 64 % en France en avril dernier, détaille In Extenso TCH.

Malgré les tensions dues aux grèves en France ces derniers mois et le climat géopolitique, le tourisme et l’activité hôtelière poursuivent leur progression en France, affirme In Extenso TCH dans son dernier baromètre. En avril, les hôteliers ont retrouvé une bonne activité grâce aux vacances scolaires et au week-end de Pâques, avec un taux d’occupation moyen de 64 %, en léger retard de 4 % par rapport avec 2019 (année de référence pré-pandémie). Le prix moyen s’est établi à 109 € HT, soit une hausse de 11 % par rapport à 2022 et de 24 % par rapport à 2019. Par conséquent, le chiffre d’affaires hébergement par chambre disponible s’est élevé à 69 € HT en moyenne, soit + 17 % par rapport à avril 2022. La France est toutefois restée en retrait par rapport à ses voisins européens, qui enregistrent un TO de 69 % en moyenne.

 

  • Attractivité confirmée pour Paris

Paris reste la première destination française, avec un taux d’occupation de 82 % en avril, soit + 6 % par rapport à mars, porté de nombreux concerts, manifestations sportives et professionnelles. Ce TO est toutefois similaire à celui des années précédentes (81 % en 2022 et 83 % en 2019). Depuis janvier, les prix moyens dans la capitale affichent une hausse de 32 %. En avril, cette hausse s’est néanmoins légèrement atténuée (+ 23 %). Le revenu moyen par chambre disponible s’est établi à 189 € HT.

En données cumulées depuis janvier, l’hôtellerie parisienne a enregistré un chiffre d’affaires hébergement par chambre disponible de 162€ HT, soit une croissance de plus de 50 % sur les quatre premiers mois de l’année par rapport à 2022.

 

  • Un taux d’occupation en augmentation en régions

En avril, l’hôtellerie en régions a atteint un taux d’occupation de 59 %, en hausse de trois points par rapport à 2022 mais encore en retard de cinq points par rapport à 2019. Lyon (68 %), Marseille (67 %) et Bordeaux (66 %) enregistrent de très bons niveaux d’occupation, tout comme les littoraux, avec une croissance de 10 points par rapport à mars 2023 (61 % de taux d’occupation) grâce au week-end de Pâques et aux vacances scolaires.

La recette moyenne par chambre louée en avril est de 89 HT toutes gammes confondues, soit une hausse de 7 % par rapport à 2022 et de 19 % par rapport à 2019.

 

  • Retour des touristes sur la Côte d’Azur

Les hôtels de la Côte d’Azur ont affiché un taux d’occupation global de 66 %, en hausse de 8 % par rapport à 2022, mais en baisse de 3 points par rapport à 2019. Le TO est en hausse dans toutes les gammes, à l’exception du segment luxe (- 5 % par rapport à 2022). Les segments d’entrée de gamme ont été marqués par une plus grande fréquentation avec un taux d’occupation en hausse de 13 % par rapport à 2022.

Le chiffre d’affaires hébergement s’est établi à 115 € HT, soit une augmentation de 21% par rapport à avril 2022. En cumul sur les quatre premiers mois de l’année, le taux d’occupation a gagné six points et le prix moyen 13 € HT, soit une augmentation du revenu moyen par chambre disponible de 25 %.

 

#InExtenso 

Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion en CHR : outils pratiques
par Jean-Claude Oulé
Services
  Articles les plus lus