×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Conjoncture

Hôtellerie : les indicateurs sont en hausse en septembre selon In Extenso TCH

Conjoncture - mardi 15 novembre 2022 16:30
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Alors que les vacanciers sont de plus en plus nombreux à partir après l'été, la clientèle d'affaires a fait son retour dans les hôtels parisiens et en régions, détaille le cabinet de conseil dans son baromètre mensuel.



Le port de Nice. La Côte d'Azur est la destination qui a généré l'augmentation de chiffre d'affaires par chambre disponible la plus forte de l'Hexagone.
© GettyImages
Le port de Nice. La Côte d'Azur est la destination qui a généré l'augmentation de chiffre d'affaires par chambre disponible la plus forte de l'Hexagone.

Après un très bel été pour l’hôtellerie française, le mois de septembre continue d’afficher des indicateurs en hausse grâce à la présence conjuguée de la clientèle d’affaires et de loisirs, note In Extenso TCH dans son baromètre mensuel publié le 15 novembre. Le taux d’occupation gagne trois points par rapport au mois d’août pour s’établir à 74 % (- 2 % par rapport à 2019, année de référence), le chiffre d’affaires affiche + 6 % par rapport à 2019, porté par des prix moyens élevés, et le RevPAR s’établit à 87€ (+ 11 %). L’augmentation la plus forte est observée dans les établissements luxe et haut de gamme (+ 16 %) devant la classe super-économique (+ 14 % par rapport à 2019).

 

  • Paris et Île-de-France : les voyageurs d’affaires sont de retour

Le mois de septembre marque un nouveau record pour l’hôtellerie, portée par la clientèle d’affaires. À Paris, le taux d’occupation s’est établi à 88 %, alors qu’il était déjà de 79 % en août, grâce à la tenue de nombreux événements (Fashion Week, journées du patrimoine…), soit + 1 % par rapport à 2019. La recette moyenne par chambre louée s’établit à 244 € HT par nuitée (+ 18 %), alors que le RevPAR atteint 215 € (+ 19 %). Plus de 25 % de visiteurs étrangers étaient présents dans la région à l’occasion de manifestations internationales, soit un taux fortement supérieur à celui de 2019 (13 %). Paris reste la capitale européenne qui connait le plus fort rebond après la crise sanitaire.

 

  • La Côte d’Azur maintient ses bonnes performances pour la rentrée

La région azuréenne, qui a connu de bonnes performances cet été, affiche un taux d’occupation de 79 % en septembre dernier, en recul de 1 % par rapport à 2019. La recette moyenne par chambre louée s’est établie à 240 € HT (+ 19 %) et le RevPAR a atteint 160 € ( + 9 %).  En données cumulées, le troisième trimestre se termine sur une hausse de RevPAR de 20%, faisant de la Côte d’Azur la destination générant l’augmentation de chiffre d’affaires par chambre disponible la plus forte de l'Hexagone.

 

  • Bonne attractivité des métropoles en régions

La clientèle d’affaires est également de retour dans les grandes métropoles (Lyon, Lille, Bordeaux, Marseille, Toulouse, Nantes) qui affichent toutes un taux d’occupation supérieur à 70 %, tandis que les littoraux affichent aussi de très belles performances, avec un TO de 69 %. Le prix moyen d’une chambre louée atteint 92 € HT (+ 13 % par rapport à 2019) et le RevPar s’établit à 65 €HT (+ 12 %). Le taux d’occupation reste très légèrement inférieur à 2019 (-1 %) mais celui-ci est largement compensé par l’augmentation des recettes moyennes par chambre louée.

 

#InExtensoTCH

Journal & Magazine
N° 3787 -
09 décembre 2022
N° 3785 -
12 novembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
Fonds de commerce : création, achat, reprise et vente
par Maître Sophie Petroussenko
Services