Une classe de terminale du lycée Jean Drouant met en scène son chef-d'oeuvre

Paris (75) Le 12 avril dernier, les 23 élèves en bac pro commercialisation et services en restauration du lycée Jean Drouant, à Paris, ont organisé un dîner inspiré par les codes de la gastronomie et de la musique du XVIIIe siècle. La réalisation de ce chef-d'oeuvre fait partie de leur cursus. Une occasion de développer leur culture générale.

Publié le 19 avril 2022 à 18:05

Ils ont lu Voltaire, redécouvert le siècle des Lumières, rencontré des experts des arts de la table au musée de la céramique de Sèvres, visité Chambord, assisté à un concert à la Philharmonie de Paris, rencontré le pianiste Alexandre Tharaud…”  Valérie Mathis et Stanislas Vallée énumèrent la liste des activités extra-scolaires qu’ils ont organisées pour les 23 élèves en bac pro commercialisation et services en restauration (CSR) au lycée Jean Drouant, à Paris (XVIIe). Les deux professeurs, aidés d’une enseignante en arts appliqués, ont ainsi chapeauté le chef-d’œuvre que les jeunes en filière pro doivent réaliser en 1re et terminale, en vue de développer leur créativité et leur sens de l’organisation. Le thème de cette réalisation d’exception : La place de la gastronomie et de la musique au XVIIIe siècle. L’occasion de s’immerger dans le siècle des Lumières, le temps d’un dîner qui a eu lieu le 12 avril dernier dans le restaurant d’application du lycée Jean Drouant.

 

Vestes en toile de Jouy et chemises à jabots

Au menu : “Cocktails, amuse-bouches, maquereaux grillés, filet de bœuf à la Pompadour, fromages, trio de choux au Cointreau, chocolat et pistache, puis mignardises”, détaille Anna Dieng, élève de la promo engagée dans la réalisation du chef-d’œuvre. Le tout concocté pour 130 convives et rythmé par des compositions musicales interprétées, en direct, par un pianiste. Un événement sans précédent pour les jeunes, vêtus pour l’occasion en tenues d’époque. Un travail a, en effet, été mené avec les élèves du lycée Paul Poiret (XIe), établissement qui forme aux métiers d’art de la mode et du spectacle, pour créer des vestes en toile de Jouy et autres chemises à jabots. “Le chef-d’œuvre permet d’ouvrir l'esprit des élèves, en leur faisant découvrir d’autres univers, rencontrer d’autres personnes”, souligne Stanislas Vallée. Si bien que “plus ça se concrétisait, plus ça les intéressait”, complète Valérie Mathis. Et plus les jeunes s’impliquaient aussi. À l’instar de Sarah Aridj et Andy Lerond, les maîtres d’hôtel de la soirée, qui ont ouvert le dîner par un discours. Ou encore Lou Bonneau, qui reconnaît qu’au départ, elle était réticente – “le XVIIIe siècle, ce n’est pas notre époque” -, mais qui peu à peu s’est prise au jeu. Quant à sa camarade de classe Antonella Audras, elle a particulièrement apprécié l’échange avec Alexandre Tharaud. Le bilan est donc positif pour ce dîner unique, qui fait des souvenirs, soude une promo et donne une note qui compte au bac.

 

#JeanDrouant#


Photo

Publié par Anne EVEILLARD



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Attaché commercial H/F

34 - Palaiseau

Notre client, marque emblématique de salades et légumes frais prêts à l'emploi, recherche son futur Chef de Secteur Paris-Est, poste à Palaiseau et départements limitrophes (91 et 77 en partiel). Vous les connaissez c'est sûr. Vous cherchez à booster votre carrière. N'attendez plus, postulez.

Posté le 25 avril 2024

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

41 - CHEVERNY

SECOND de CUISINE h/f Rejoindre notre Maison, c'est se réaliser, et créer un art de vivre dans l'un des plus beaux sites du Val de Loire et de la Sologne. Havre de paix au cœur d'une forêt et d'un vignoble rehaussé par le château du Breuil, l'Auberge est installée dans un ancien chai, dont la bel

Posté le 25 avril 2024

Réceptionniste H/F

75 - PARIS 13

Amarré au pied de la gare d'Austerlitz, le OFF Paris Seine 4* est le premier hôtel et bar sur l'eau à Paris. Une destination de choix pour une expérience insolite, le OFF propose 54 chambres, 4 suites, un bar, une terrasse, un bassin et une marina. Nous mettons l'accent surtout sur la personnalit

Posté le 25 avril 2024