Un bon mois de septembre pour l'hôtellerie française, estime InExtenso

Le cabinet d'études se réjouit, dans son dernier baromètre, devant les performances encourageantes du secteur malgré la fin des vacances estivales. L'hôtellerie parisienne s'engage sur la voie de la reprise grâce au retour de la clientèle d'affaires.

Publié le 12 novembre 2021 à 13:48

L’hôtellerie parisienne a enregistré en septembre une forte remontée des indicateurs de performance, indique In Extenso TCH dans son dernier baromètre, publié le 10 novembre. Le taux d’occupation s’est établi à 54 % (contre 37 % en juillet et août derniers), son plus haut niveau depuis le début de la crise sanitaire. Il est toutefois en retrait de 38 % par rapport à 2019. Le prix moyen atteint quant à lui 159 € HT, un niveau record depuis février 2020. Toutefois, exception faite des hôtels de luxe et des palaces, les prix moyens sont en retrait, allant de - 22 % à - 32 % selon les catégories. Le RevPAR moyen est de 86 € HT, toujours en recul par rapport à 2019 (- 52 %) mais a presque triplé comparé à 2020.

Dans le reste de la région francilienne, l’occupation a également bien rebondi en septembre dans les catégories haut de gamme. Le retard sur 2020 sur ces zones n’a cependant toujours pas été rattrapé, avec des RevPAR encore en retrait. Grâce à un contexte sanitaire maîtrisé, la reprise tant attendue du calendrier des salons et événements professionnels a pu se faire. Selon le CRT d’Île-de-France, 79 % des hôteliers de la région jugeaient leur activité de septembre comme meilleure qu’en 2020, mais 42% estimaient l’état de leurs réservations d’octobre comme moyen.

 

  • En régions

L’hôtellerie en régions a vu ses performances légèrement fléchir en septembre. L’arrière-saison a toutefois été bonne : l’occupation a atteint 63 % en septembre (- 12 % par rapport à 2019, toutes catégories confondues), grâce là encore à la reprise du calendrier évènementiel. Le prix moyen a atteint 86 € HT, toujours en hausse sur toutes les catégories. Le RevPAR, de 54 € HT, est en baisse de 6 % par rapport à 2019 mais en forte progression ( + 37 %) par rapport à 2020. En données cumulées, il s’établit à 35 HT (- 33 % comparé à 2019), du fait d’un niveau d’occupation encore en recul de 37 % sur la période.

Les littoraux (hors Côte d’Azur) ont pu profiter de la continuité de l’été. À quelques exceptions près, les RevPAR sont en hausse sur l’ensemble des catégories. Sur ces destinations, les prix moyens ont progressé et les bons niveaux d’occupation ont oscillé entre 57 % et 84 %.

 

  • Côte d’Azur

Après un été très positif sur la Côte d’Azur, les indicateurs de performance ont fléchi en septembre. Le taux d’occupation, toutes catégories confondues, s’est établi à 67 % (- 22 % comparé à 2019). Les catégories intermédiaires ont les plus affectées par l’absence des clientèles internationales. Le taux d’occupation est en baisse tant sur le haut de gamme et le luxe (- 17 % à - 20 % selon les pôles) que le milieu de gamme, davantage affecté (- 31 % à – 3 6% de recul). Stable comparé à 2019, le prix moyen a atteint 172 € HT toutes catégories comprises.

Ces bonnes performances devraient se poursuivre en octobre, estime In Extenso TCH, notamment dans les destinations urbaines (après une saison estivale qui a été plus favorable aux destinations balnéaires), grâce au dynamisme du calendrier évènementiel. Toutefois, cette reprise reste contrariée par l’absence des clientèles chinoise, japonaise et russe, et un contexte épidémique toujours incertain à l’approche de l’hiver.

#InExtensoTCH# baromètre



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

06 - NICE

NOUVEAU RESTAURANT sur les collines de Nice, recherche dès maintenant : * Sous chef * Chef de partie * Commis de cuisine Bel établissement proposant une cuisine méditerranéenne bistronomique Candidats motivés, sérieux, esprit d'équipe CV : evemgastronomie@gmail.com Restaurant : MAISON BELLE

Posté le 20 mai 2024

Chef de partie H/F

17 - LA ROCHELLE

Le bistrot du port sur le vieux port de La Rochelle recherche un cuisinier h/f autonome pour la saison a venir poste en continue du d'après-midi , repos fixe le dimanche vous êtes en charges de la production le matin et du service seul l'après-midi. contrat saisonnier de 6 ou 9 mois pour 39 h en

Posté le 19 mai 2024

Chef de partie H/F

17 - LA ROCHELLE

le bistrot du port sur le vieux port de La Rochelle recherche pour la saison a venir un chef de parti chaud h/f et un chef de parti froid h/f. suite a un changement de propriétaire rejoigniez un nouvelle équipe nouvelle identité dans un cadre rétro et une ambiance de vieux bistrot, vous integré un

Posté le 19 mai 2024