Reservationendirect.com lutte contre les intermédiaires

L'association est née il y a eu deux ans de la volonté d'un hôtelier indépendant de se passer des agents de voyages en ligne qui ponctionnent les réservations avec leurs commissions.

Publié le 05 septembre 2012 à 16:34
Reservationendirect.com est une association qui cherche à défendre les intérêts des hôteliers contre les agences de voyages en ligne qui imposent aux hôteliers des taux de commission trop élevés et la parité tarifaire - "un diktat émis par les intermédiaires", selon Florent Cibert, le président de reservationendirect.com. L'hôtelier est souvent contraint d'annoncer des prix élevés dont il doit déduire la commission de l'intermédiaire (de 15 à 30 %) et n'a pas la possibilité d'offrir sur des prix plus bas sur son propre site. "Nous voulons être libres d'établir nos prix comme nous l'entendons", tempête Philippe Quintana, président de l'Association des professionnels indépendants de l'industrie hôtelière (Apiih). "Plus de la moitié des réservations faites pour mon établissement sur internet cet été sont venues des agences en ligne, explique Gilles Cibert, président du club hôtelier nantais. Or, ces agences nous prennent 15 à 30 % de commission. Il est impensable que nous ayons à payer ces taux pour des agences de voyage qui, traditionnellement, prélèvent 8 à 10 %. Plus que jamais, nous devons nous mobiliser, rejeter les contrats léonins et sensibiliser nos confrères."

Mobiliser les troupes

Le projet, né à Nantes, a vite convaincu les principaux groupements du Grand Ouest. Mais il peine à se faire entendre au-delà. Il bénéficie de 150 signataires à ce jour sur le site. Pour augmenter l'audience, une page Facebook a été créée. "Chaque jour nous avons de nouveaux fans qui nous questionnent. En juin, notre réseau comptait 500 fans, déclare Hervé Lasbouyghes, qui gère la page. Il faudrait faire bloc comme l'ont fait les hôteliers allemands qui se sont mobilisés quand HRS a exigé qu'ils donnent les prix 'contraints' même par téléphone." Le réseau "n'accepte pas des hôtels faisant partie de chaines intégrées. Ils n'ont pas les mêmes problèmes que nous car ils négocient des commissions beaucoup plus basses en raison du quota de chambres plus important."

Si la création d'une centrale de réservation indépendante est écartée faute de moyens, l'association envisage de réaliser un portail des sites officiels des hôtels. Cela permettra au client d'accéder directement aux sites des hôtels, avec des prix sans commission. Il faudra bien sûr que l'hôtel dispose de son propre système de réservation. Un tel projet nécessite des moyens humains et financiers. Après avoir sensibilisé des organismes comme le Synhorcat ou l'Apiih, Reservationendirect.com espère bien convaincre l'État de participer au projet. "Si nous avons l'appui d'Atout France, nous pourrons être plus lisibles sur tout le territoire national", déclare Philippe Quintana. Une campagne de communication pourrait également être lancée en mai 2013 auprès du grand public lors de la quinzaine du commerce équitable. "L'idée est de présenter au client la totalité des décomptes de sa facture sur laquelle on reportera également les taux de commission versés aux agences, de distribuer des flyers sur les pratiques des OTA et, pour nos confrères, de leur donner un livret de bonnes pratiques pour les aider dans leurs négociations", déclare Gilles Cibert.

"La part prise par les agences en ligne est sans cesse plus importante, déplore Gilles Cibert. Depuis 2006 , le prix des chambres a considérablement augmenté, entraînant une hausse des chiffres d'affaires qui n'est profitable qu'aux intermédiaires. Il faut limiter les intermédiations." D'autant que l'hôtellerie indépendante doit faire face à de nombreuses échéances réglementaires (sécurité incendie, nouveau classement, accessibilité).

Pour Reservationendirect.com, le nouvel enjeu consiste à devenir un interlocuteur reconnu. Il faut donc que la mobilisation soit la plus forte possible, l'objectif étant de mieux négocier, de bannir les contrats léonins, de supprimer les commissions trop élevées, voire les sur-commissions.

Publié par Évelyne de Bast



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de partie H/F

75 - PARIS 16

Restaurant Gastronomique, Paris 16e, recrute pour une ouverture début avril: - un Maître d'hôtel, H/F - un Chef de rang, H/F - un Chef de partie, H/F - un Patissier, H/F Expérience d'un an minimum à un poste similaire dans un restaurant gastronomique. Contrat CDI. Salaire selon l'expéri

Posté le 25 février 2024

Cuisinier H/F

33 - LACANAU

La brasserie canaulaise à Lacanau Océan située sur le bord de mer, recrute Cuisiner H/F avec expérience de gros volume. CDD Saisonnier du 28 Mars au 5 Novembre Salaire net 2000 € pour 43h/semaine. Heures supplémentaires rémunérées. Brigade de 6 personnes dans une cuisine fonctionnelle et bi

Posté le 25 février 2024

Serveur H/F

33 - LACANAU

Recrute 2 serveurs H/F pour brasserie à gros débit sur le bord de mer de Lacanau-Océan. Travail sur PAD, équipe de 6 personnes, carré de 30 places, ambiance familiale. Poste logé en STUDIO INDIVIDUEL équipé avec kitchenette, lave linge, wifi, télévision, climatisation. Participation en avantage en

Posté le 25 février 2024