Quand le robot aide au service

La Pernelle (50) Au restaurant Le Panoramique à La Pernelle dans la Manche, un robot-chat de 1,40 m de haut va de la cuisine à la salle et inversement. Quelle est son utilité ? L'investissement est-il rentable ?

Publié le 28 novembre 2022 à 18:21

Arnaud Féron, restaurateur dont la famille est à la tête du restaurant Le Panoramique depuis 1966, aime la technologie et tout ce qu’elle peut apporter. Il avait envie de tester l’utilité d’un robot. Il cherche sur internet, appelle le fabricant en Chine et on lui envoie un représentant Urobot qui met 2 heures pour paramétrer le robot (repérage dans le restaurant et enregistrement des positions). La facture se monte à 12 000 euros. 7 mois plus tard, quel est le verdict ? « On ne reviendrait en arrière pour rien au monde, », assure Arnaud Féron. C’est un nombre important de pas en moins. Un serveur faisait en moyenne 11 à 12 km par jour. Avec le robot, baptisé Cacahuète, on est passés entre 5 et 7 km quotidiennement. C’est de la fatigue en moins. Et le temps gagné, c’est du temps en plus pour s’occuper du client, pour vendre et être aux petits soins. Donc les clients trouvent que c’est plus convivial ».

Dans son restaurant avec vue sur les plage du Débarquement, Arnaud Féron a beaucoup d’espace, ce qui lui permet de configurer son établissement à 110 places en individuels et jusqu’à 200 en banquet. De la cuisine à la salle, voire jusqu’à la terrasse, la distance la plus longue fait 35 mètres. Sur le robot-chat, quatre plateaux, soit un total de 16 assiettes par trajet. La batterie tient une bonne journée sans problème avant d’être rechargée. Le robot a été paramétré pour rejoindre la cuisine, qui l’envoie au bout du rang 1 ou du rang 2. Les serveurs ne bougent plus de leur rang. Ils récupèrent les assiettes, assurent le service et renvoient les assiettes vides à la plonge sur le même robot. « Ce n'est pas le robot qui fait le service. Volontairement, nous avons choisi de limiter son rayon d’action au bout du rang. Il est là pour soulager le personnel et gagner en efficacité. Le service est plus fluide et les assiettes arrivent plus chaudes », remarque le jeune patron. Ce qui est aussi un avantage pour les clients, qui bien souvent ne se rendent pas compte de cette aide discrète dont le son a été coupé.

« On a maintenant un recul notamment avec la saison d’été. Franchement, on est moins fatigués qu’avant. C’est un outil de travail exceptionnel, dit Arnaud Féron. Nous n’avons pas gagné en masse salariale mais en confort de travail en salle, mais aussi en cuisine. Tout le monde y gagne et on n’a pas de problème de recrutement ». L'investissement est-il rentable ? Un deuxième robot devrait même prochainement rejoindre La Panoramique. 

#restaurant# #lepanoramique# Robot #service#


Photo

Publié par Nadine LEMOINE



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de partie H/F

94 - L HAY LES ROSES

Le Rustic, restaurant Italien situé dans le 94 recherche un(e) Chef de partie pour compléter son équipe en cuisine. Poste en coupure. Envoyez votre CV par mail : lerusticresto@gmail.com ou directement au restaurant: 151 rue Bicêtre, 94240 L'Hay les Roses.

Posté le 19 mai 2024

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

29 - LE CONQUET

Afin de renforcer ses équipes, Le Sainte-Barbe Hôtel**** & Spa Le Conquet MGallery recrute (H/F). - SOUS-CHEF DE CUISINE - CHEF DE PARTIE - DEMI-CHEF DE PARTIE - BARMAN - CHEF DE RANG A pourvoir dès maintenant et jusqu'en Septembre/Octobre - CDD saisonnier ou CDI - Possibilité de loge

Posté le 19 mai 2024

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

74 - CHAMONIX MONT BLANC

LE SERAC BY ISA, restaurant brasserie, cuisine traditionnelle et spécialités savoyardes, avec une capacité de 100 couverts (salle et terrasse) produits frais de saison mis en valeur, cuisine faite maison. En plein centre de Chamonix, recrute pour compléter ses équipes pour la saison estivale : *

Posté le 19 mai 2024