Plan France relance : les CHR sont les grands oubliés déplore le GNI

Publié le 04 septembre 2020 à 16:39

Pour le Groupement national des indépendants (GNI), les besoins des hôtels, cafés, restaurants et autres actifs du secteur ne sont pas pris en compte dans le plan de relance dévoilé ce jeudi 3 septembre par le Gouvernement, même si certaines mesures devraient être utiles selon lui comme les 3 milliards d’euros destinés à renforcer les fonds propres des entreprises. Pour Didier Chenet, président du GNI, le « compte n’y est pas ». Et d’expliquer : « Alors que nos entreprises comptent parmi les plus impactées par la crise économique, aucune mesure n’est annoncée pour notre secteur. Je déplore par exemple, l’abandon du projet de création d’une plateforme digitale française capable d’assurer la promotion et la distribution de nos territoires, de nos musées et monuments comme de nos chambres d’hôtels ou de nos tables de restaurants. Ce plan n’a malheureusement aucune ambition pour nos établissements ni pour le tourisme français. Ensuite, force est de constater que ce plan ne prévoit même pas l’essentiel, c’est à dire la sauvegarde de nos entreprises.  Alors qu’il est indispensable de prolonger les mesures d’urgences adoptées au printemps, aucune décision n’est prise en ce sens. Le gouvernement doit prendre connaissance de la situation des hôteliers, des cafetiers et des restaurateurs. Nos professionnels ne sont pas dans la relance, ils sont dans la survie.  Ce qu’ils attendent c’est une solution pour les loyers qu’ils doivent payer alors que leurs établissements étaient fermés, c’est le maintien du chômage partiel en l’état, sans reste à charge, c’est l’abaissement du point mort des entreprises par une réduction du cout du travail. Nous avons fait des propositions, nous ne trouvons aucune trace de celles-ci dans ce plan. La suite risque d’être catastrophique ».

relance #jeancastex# France Relance plan de relance #transitionécologique# #cohésionsociale# #compétitivité# entreprise Covid19 Covid19



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de rang H/F

35 - Cesson-Sévigné

Notre Pizzeria - Restaurant Italien situé à Cesson Sévigné en bord de Vilaine, Restaurant fermé le dimanche. Cadre idyllique avec vue sur la Vilaine. - Relations avec la clientèle - Mise en place - Accueil et accompagnement du client - Prise de commande et service - Ana

Posté le 25 juin 2024

Chef de partie H/F

83 - RAMATUELLE

Établissement à haut débit , recherche un CHEF DE PARTIE H/F investi et motivé. Bon technicien sur la cuison des viandes. Avoir l'esprit d'équipe. Poste Nourri, possibilité de logement. 2 Jours de repos semaine. CDD jusqu'à Mi septembre. 2000€ à 2400€ Net selon compétences + Primes.

Posté le 25 juin 2024

Chef de partie H/F

75 - PARIS 17

Le Restaurant DESSIRIER, belle brasserie parisienne dans le 17e, spécialités poissons et fruits de mer, découpe en salle, cuisine traditionnelle, rejoignez notre équipe dynamique et sérieuse pour de nouveaux challenges et partager les valeurs de notre beau métier. Nous recherchons pour le mois de

Posté le 25 juin 2024