L'Umih 67, 1er département de France en nombre d'adhérents

Bas-Rhin Renouvellement du bureau et dossiers clés à l'ordre du jour de l'assemblée générale du groupement du Bas-Rhin, première force département du réseau des Umih.

Publié le 21 juin 2018 à 18:30
Depuis 2016, l'Umih Bas-Rhin est le 1er département de France de l'organisation professionnelle en nombre d'adhérents et le demeure en 2018. Son président, Roger Sengel, l'a annoncé avec satisfaction à l'occasion de l'assemblée générale qui a eu lieu cette année à Batzendorf, commune dont la maire, Isabelle Dollinger, est hôtelière. Grace à sa force, l'organisation accentue sa présence auprès des pouvoirs publics et différentes institutions. Elle a participé à pas moins de 22 ½ journées de réunion à la Direction départementales des territoires pour défendre les dossiers de ses adhérents auprès de la Sous-Commission départementale d'accessibilité. « Depuis 2017, ajoute Roger Sengel, nous assistons le CEFPPA lors des stage des permis de former où nous complétons le volet réglementaire par notre expérience et notre vécu ». Le syndicat participe aussi tous les ans à la Nuit de l'Orientation organisée par la CCI. « Avec les restaurateurs du bureau, qui pour la plupart sont membres de la Fédération des Chefs d'Alsace, nous travaillons à un rapprochement avec les producteurs locaux pour mettre en place une filière alsacienne sur des produits phares comme la choucroute, les asperges, le foie gras ou l'agneau avec l'idée, à terme, de créer un logo et une marque pour valoriser les produits alsaciens sur nos cartes » a également annoncé Roger Sengel. Deux dossiers récurrents ont été abordés durant les travaux : l'interdiction de conclure des contrats d'apprentissage service en restauration avec des jeunes de moins de 16 ans et le taux réduit de TVA. « La négociation sur la baisse de la TVA en restauration traditionnelle a duré de longues années, les engagements pris par la profession l'étaient avant la crise, dans un contexte économique différent, a rappelé Roger Sengel. Or, la profession a été la seule à créer des emplois pendant la crise. Sans cette baisse, nous aurions également été nombreux à réduire drastiquement le nombre de nos collaborateurs ». Dans les actions menées, le groupement s'est notamment investi dans la soirée caritative 'Enfants d'ici et d'ailleurs' des Chefs d'Alsace et des Maîtres Restaurateurs. 13 500 euros ont pu être collectés pour les associations Zazakelly et les Enfants de Marthe. Cette réunion était également élective avec en fin de cession le renouvellement du bureau, et l'annonce d'une grande soirée des CHR le 24 septembre, dédiée aussi aux départs à la retraite de deux piliers de l'organisation du Bas-Rhin, son directeur,  Bruno Jahn et la secrétaire Annelise Walz.

UMIH UMIH Roger Sengel #OrganisationProfessionnelle#
 

Publié par Sylvie SOUBES



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles