L'esprit de Noël a frappé, édito du journal du 15 décembre 2016

Publié le 14 décembre 2016 à 17:57

Alors que le moral n'est pas au beau fixe devant une fréquentation toujours en berne, il faut rester positif. Les restaurants sont toujours identifiés par la clientèle comme des lieux festifs où l'on se fait plaisir et où l'on oublie la morosité ambiante. Cette année encore, les décorations de Noël ont fait leur apparition. Et ce, dans tous les segments, de la restauration rapide - où Pret A Manger a fait un gros effort sur le packaging, les panneaux 'Joyeuses Fêtes' et propose des recettes inédites - aux restaurants de chaîne en passant par le Fouquet's et son énorme noeud lumineux en façade. Les offres aussi sont au rendez-vous avec des menus de fêtes. Un dynamisme qui devrait être récompensé si l'on en croit la dernière étude de NPD Group. Elle anticipe une augmentation des visites en restauration commerciale de 10 % sur la période des fêtes de fin d'année. Pour les indépendants, la part de marché passe de 73 % à 76 % des visites de la restauration à table sur les dix derniers jours de l'année. Les sorties familiales (parents et enfants) augmentent à cette période puisqu'elles concernent 35 % des visites, contre 30 % habituellement. Et comme ils commandent plus de plats (+ 20 % pour les entrées, + 30 % pour les desserts), le ticket moyen bondit de 64 à 80 €. De quoi mettre du baume au coeur. Au même titre que les 153 000 € récoltés par la centaine de chefs Châteaux & Hôtels Collection au profit des Restos du coeur grâce aux treize dîners organisés le 8 décembre dans plusieurs régions de France. Sans oublier les opérations individuelles des professionnels en soutien du Téléthon, de la lutte contre le cancer ou pour les enfants hospitalisés. L'esprit de Noël est bien présent en ce mois de décembre 2016.


Photo

Publié par Nadine LEMOINE



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles