Des clients atteints du coronavirus mangent à l'auberge, le restaurateur réagit avec brio

Cormoz (01) Un couple de clients haut-savoyards dînait samedi soir à l'Auberge de la ferme du Grand Ronjon. De retour à leur domicile, ils ont été hospitalisés. Les analyses à l'hôpital d'Annecy ont révélé qu'ils étaient porteurs du covid-19. Les propriétaires du restaurant, avertis dans la nuit, ont réagi avec une grande responsabilité.

Publié le 09 mars 2020 à 10:56

Grosse frayeur à L’Auberge de la ferme du Grand Ronjon, à Cormoz. “Un couple d’habitués qui réside en Haute-Savoie est venu manger à l’auberge samedi soir [le 29 février, NDLR]. Ma femme était en salle. Ils semblaient grippés, mais rien de plus. Dans la nuit, leur fille qui nous a appelés pour nous avertir qu’ils avaient été hospitalisés en urgence à Annecy après leur retour du restaurant. Surtout, elle nous informait qu’ils étaient porteurs du coronavirus. J’ai très mal dormi comme vous pouvez l’imaginer”, confie le restaurateur Pierre-Emmanuel Guyon, qui a très vite contacté le Samu.

“Ma femme a une sclérose en plaques. Elle est fragile. Le Samu est venu immédiatement la chercher pour l’hospitaliser à Lyon. Je viens d’avoir les résultats de ses analyses, elle n’est pas porteuse du virus. Elle va très bien. Moi, j’ai fait des tests dimanche en ambulatoire. J’aurai les résultats dans quelques heures. Je ne suis pas inquiet. J’étais en cuisine et pas au contact avec la clientèle contrairement à ma femme”, tente de se rassurer le chef.

 

Le restaurateur se confine de lui-même et appelle tous ses clients

À son initiative, Pierre-Emmanuel Guyon a annulé ses 50 réservations du dimanche. Sans qu’une autorité lui demande, il a contacté tous les clients du samedi soir pour les informer de la situation. “J’ai choisi de rester confiné en attendant les résultats, ajoute-t-il. On ne me l’a pas demandé, je n’ai pas reçu de consignes particulières. Le maire m’appelle régulièrement pour se tenir au courant de la situation. Je vais appeler mon assureur pour envisager de faire fonctionner la clause de perte d’exploitation. Mais si ça ne marche pas, ce n’est pas grave. L’important est que tout le monde se porte bien et que l’on passe vite à autre chose. Il n’y a pas d’inquiétude pour les autres convives, et j’ai été en contact avec peu de gens depuis”, ajoute le restaurateur.

Du côté de la mairie de Cormoz, on perçoit une certaine colère. “Monsieur le maire avait demandé à la presse régionale de ne pas communiquer avant que les informations soient confirmées ce qu’ils n’ont pas fait. Résultat, nous gérons beaucoup d’inquiétudes. Un banquet était prévu les jours prochains, et on nous appelle pour savoir si c’est maintenu. Le maire ne s’exprimera pas aujourd’hui”, justifiait une interlocutrice à la mairie. Madame Guyon sera de retour ce soir dans la campagne bressane. Les restaurateurs espèrent reprendre leur activité dès mardi 10 mars avec la satisfaction, d’avoir veillé sur leur clientèle.

#Cormoz# #AubergeduGrandRonjon# Covid19


Photo

Publié par Francois PONT



Commentaires
Photo
ARNOLD Jacky

mardi 3 mars 2020

Quand on dit que l'on fait ce dur et parfois ingrat métier, c'est parce qu'on aime les gens. Là, Madame et Monsieur Guyon sont allés au-delà...et j'y associe leur équipe le cas échéant. Que leur banquier et leur assureur soient à la hauteur de leur décision délibérément humaine et professionnelle. Il y a les Aubergistes et Restaurateurs et... les vendeurs de bouillabaisse au saumon surgelé... (C'est un cliché volontaire...) Quant aux autorités locales, c'est un autre sujet déjà bien compliqué !! En tous cas, vous êtes un exemple de réactivité que je mettrai en avant dans mes cours. Bien à vous chers collègues et bonne suite à votre entreprise.
Photo
Cécile le guern

mercredi 4 mars 2020

Quelle classe...

Signaler un contenu illicite

Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Femme/Valet de chambre

13 - Les Baux-de-Provence

Nous sommes actuellement à la recherche pour notre hôtel de FEMMES DE CHAMBRE ET VALETS DE CHAMBRE en contrat à durée déterminée du 01/03/2024 au 31/10/2024. Au sein de notre hôtel de 54 chambres, vos principales tâches de travail seront : - Préparer le matériel - Nettoyer les chambres - Entre

Posté le 04 mars 2024

Chef de partie H/F

75 - PARIS 08

Restaurant chic dans le 8 recherche h/f: Chef de Partie froid, (entrées), disponible immédiatement. Poste à responsabilité. Horaires en COUPURE, horaires d'ouverture du Dimanche soir au Jeudi soir, Fermé les week-end. Merci de bien lire l'annonce. Essai rapide si concluant CDI direct. Tél 07 56 87 0

Posté le 04 mars 2024

Chef de partie H/F

95 - ENGHIEN LES BAINS

Le Grand Hôtel Barrière d'Enghien les Bains recherche un Talent : Chef de Partie confirmé - H/F. Vous travaillerez sous la responsabilité de la créative Cheffe de Cuisine du restaurant 'le 85', au cœur du Grand Hôtel situé à 14km de Paris, qui présente une carte gastronomique délicate et équilibr

Posté le 04 mars 2024