#Coronavirus : même par un cabinet comptable, les identifiants pour le chômage partiel ont été compliqués à obtenir

Bagnoles-de-l'Orne (61) Les couples Quentin et Lebailly dirigent en famille deux hôtels restaurants situés dans la station thermale de Bagnoles-de-l'Orne, dont le Manoir du Lys, 1 étoile au Michelin. Comment abordent-ils la crise ? Réponses avec Laure Quinton.

Publié le 07 avril 2020 à 18:52

Ne pas laisser son personnel sans réponse

L’annonce de fermeture a été très brutale. Le 15 au matin, les clients des hôtels sont partis. Nous avions 30 couverts au Manoir du Lys et il a fallu appeler les gens pour les prévenir. Certains pensaient quand même pouvoir venir. Impossible pourtant de déroger aux annonces. Pour nos collaborateurs aussi ça été dur. Ils s’interrogeaient sur leur avenir. Comment cela allait-ils se passer pour eux ? Comment allaient-ils être payés alors qu’il n’y aurait plus d’activité ? Le plus important a été de les rassurer en étant le plus clair possible et cela dès le dimanche. Il ne fallait pas les laisser rentrer chez eux sans réponses. La notion de ressources humaines prend toute sa dimension dans ce genre de situation inédite.

Toujours pas d'identifiants le 3 avril

Avoir un bon cabinet comptable, sur lequel on peut compter est important. Et puis si les entreprises ne s’en sortent pas, les comptables n’auront plus de travail, c’est toute la chaîne qui est concernée. Nous avons 25 collaborateurs au Manoir du Lys et 10 au O Gayot. Vers le 13 mars, j’avais déjà appelé mon cabinet pour évoquer le chômage partiel compte tenu des annulations qui tombaient. C’est le cabinet qui a fait  les demandes de chômage partiel. Même si on nous parle de simplification, les démarches administratives restent compliquées. Et c’est dans les périodes de stresse qu’on se trompe avec des erreurs qui peuvent bloquer les dossiers. Alors que le cabinet comptable a fait les demandes en même temps et cela dès le début de la crise, nous avons eu les éléments pour le O Gayot mais nous n’avions toujours pas reçu les identifiants pour le Manoir du Lys le 3 avril. On sait que beaucoup de professionnels se plaignent de la difficulté pour s'inscrire, mais, vous voyez, même notre cabinet comptable, qui est pourtant compétent, n'a pas réussi à les obtenir dans les délais qu'il aurait fallu. Nos salariés reçoivent leur salaire au plus tard le 2 de chaque mois et il fallait s’y tenir. Ils ont eux aussi des charges. En mars 2019, au Manoir du Lys, nous avions fait 95 000 euros de chiffre d’affaires hors taxes et cette année 38 000 euros, sachant que nous venons de sortir 32 500 euros pour payer les salaires sans visibilité.

Aucun investissement possible cette année

Nous avons monté un réseau what-apps avec nos équipes, ce qui m’a permis de les prévenir que leur salaire avait été versé sur leur compte, mais nous n’avons pas encore envoyé les bulletins de salaire. Nous avons plusieurs banques et nous les avons toutes contactées pour mettre en œuvre les différents umprunts possibles, dont le PGE. Qund un banquier vous demande un prévisionnel dans le contexte actuel, c'est très déroutant, our ne pas dire autre chose... A côté de cela, il ne va pas falloir faire tout et n’importe quoi, comme demander une somme plus élevées que nos besoins. Techniquement, les professionnels se retrouvent face à deux cas de figures, soit on emprunte pour les charges fixes, soit pour payer les salaires. Ca fait des sommes d’argent importantes qui vont limiter, voire interdire tout investissement. Si on a besoin que de 150 000 euros, il ne faut pas prendre plus, même si c’est possible car vous serez bloquez pour 6 ans. Ce sont des facilités mais qu’il faut je pense gérer avec précaution. Chez nous, nous avions prévu de faire un SPA en fin d’année et nous savons déjà que ce ne sera pas possible. Et nous n’allons pas embaucher pour la saison d’été pour préserver les emplois actuel et l’entreprise. Je pense que, la crise sanitaire terminée, les gens vont avoir envie de venir dans des stations de charme comme la nôtre mais une partie de la clientèle, notamment étrangère, ne sera pas au rendez-vous.

Covid19 #virus# Covid19 #ManoirDuLys# #LaureQuinton# 

 


Publié par Sylvie SOUBES



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Serveur H/F

93 - ROSNY SOUS BOIS

Le Koya recrute des serveurs pour l'ouverture de son nouveau établissement. Restaurant bistronomique situé sur la commune de Rosny sous bois. Nous recherchons des personnes motivés avec une relation client et un savoir faire pour ce poste. Numéro pour nous contacter : 07 56 80 56 16

Posté le 13 avril 2024

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

85 - BREM SUR MER

Restaurant Les Genets,1 étoile au guide Michelin,situé sur le litoral Vendéen, recherche, H/F: Second de cuisine ou Chef de partie cuisine et Pâtissier à partir de Mars-Avril. Poste évolutif.Cdd ou Cdi. Possibilité de logement sur place. Capacité de 26 Couverts. Salaire selon expérience. 2.5 jours d

Modifié le 13 avril 2024

Chef de rang H/F

75 - PARIS 06

Le Nesle, brasserie traditionnelle française, recherche une/une CHEF DE RANG afin d'accompagner son développement Une maitrise de l'anglais est demandée car quartier très touristique - Plusieurs postes disponibles. Mail: brasserienesle@gmail.com - Tél : 01.46.34.85.19.

Posté le 12 avril 2024