Comment s'implanter à Londres pour ouvrir un restaurant

Londres (Royaume-Uni) Ouvrir un restaurant à Londres est un projet bien ambitieux, mais pas irréalisable. Il y aurait actuellement près de 40 000 restaurants sur le territoire londonien, allant des grands étoilés aux bistrots de quartiers. Pour vous aider à démarrer dans cette aventure passionnante, voici quelques étapes clés à prendre en compte.

Publié le 21 août 2023 à 12:05

1. Réalisez une étude de marché

Avant toute chose, commencez par vous intéresser au secteur de la restauration à Londres. L’objectif étant de comprendre la dynamique du marché local, d’évaluer la concurrence, de définir le public cible ainsi que l’emplacement idéal pour votre restaurant.

Déterminez votre client cible et analysez la demande

Identifiez votre marché cible afin de simplifier par la suite le choix du concept, du menu et de la stratégie marketing à mettre en place. Procédez ensuite à des enquêtes, créez des groupes de discussion avec des clients potentiels afin de mieux cerner leurs préférences et leurs habitudes alimentaires.

En parallèle, étudiez les rapports, les tendances ainsi que les statistiques du secteur de la restauration à Londres. Pensez également à rejoindre les communautés en ligne et à lister les médias sociaux et les blogs culinaires londoniens pour vous faire une idée globale du type de concept qui se vend le mieux à Londres.

Analysez le paysage concurrentiel

Une fois que vous avez une idée du concept à retenir, intéressez-vous à la concurrence dans ce segment. En 2019, Londres comptait par exemple 152 restaurants végans et on peut parier que leur nombre s’est multiplié depuis, mais cela reste un marché de niche. Dressez alors une liste de restaurants à Londres qui proposent une cuisine similaire à la vôtre ou qui s’adressent à un public cible proche de celui que vous visez.

Évaluez leur image de marque, leur menu, leur proposition de vente, mais aussi leur popularité sur les réseaux sociaux. Analysez également les stratégies de prix de restaurants locaux afin d’établir votre propre grille tarifaire. À cette étape, vous devrez évaluer le coût des ingrédients, les frais généraux ainsi que les volumes de vente estimés. Ces données vous permettront d’avoir une estimation de la rentabilité et de la viabilité de votre établissement.

 

2. Élaborez un plan d’affaires

La deuxième étape pour ouvrir un restaurant à Londres consiste à créer un plan d’affaires complet. Il servira de feuille de route à votre projet et fournira un aperçu clair de vos objectifs, de vos stratégies ainsi que de vos projections financières aux futurs investisseurs.

Définissez le concept de votre restaurant

Décrivez votre restaurant en détail, à savoir le type de cuisine proposé, le style de service, l’ambiance recherchée et votre proposition de vente. Présentez également votre menu et décrivez vos inspirations, les ingrédients utilisés et mentionnez s’il y a des plats signature. Présentez ensuite votre stratégie de tarification et prouvez que votre stratégie de prix s’aligne sur le marché cible et le positionnement concurrentiel. Enfin, décrivez la structure organisationnelle de votre restaurant.

Éclaircissez votre projet et vos projections financières

Dans cette section, présentez vos prévisions financières, dont les coûts de démarrage, les projections de revenus et les dépenses. Pensez également à y inclure une analyse détaillée du volume des ventes, des marges bénéficiaires ainsi que du seuil de rentabilité et des flux de trésorerie sur les deux premières années.

Dans un deuxième temps, expliquez le financement de démarrage de votre activité. Détaillez l’investissement de départ, que ce soient des prêts ou la recherche d’investisseurs. Cette partie devra préciser votre approche de la gestion de la trésorerie, du contrôle des coûts et de la recherche de rentabilité.

 

3. Choisissez l’emplacement de votre restaurant à Londres

L’emplacement joue pour beaucoup dans la réussite d’une entreprise. Aussi, prenez le temps d’identifier les quartiers les plus en vue pour ouvrir votre établissement. Tenez également compte de certains facteurs tels que le trafic piétonnier, la proximité des immeubles et des bureaux, l’accessibilité des transports en commun, la disponibilité de places de stationnement et la présence de la concurrence. Vérifiez aussi les règlements locaux en matière de zonage et de licences afin de vous assurer que l’emplacement convient à votre restaurant.

Le quartier de South Kensington compte parmi les plus populaires. On retiendra également Soho, Marylebone, Hampstead, Islington, Old Street, Notting Hill ou encore Ealing qui sont devenus, avec les années, de vrais quartiers vibrant de vie avec des restaurants et des commerces à chaque coin de rue. Si vous souhaitez suivre la tendance bohème chic alors, mettez le cap à l’Est, notamment à Shoreditch et Stratford, qui accueillent de plus en plus de petits restaurants de choix.

Profitez de l’aide d’un agent

Pour trouver l’emplacement parfait, vous pouvez vous débrouiller seul. Toutefois, la recherche risque d’être un peu compliquée, surtout si vous êtes étranger au pays. Heureusement, sur place, vous pouvez vous faire aider d’un agent spécialiste des locaux commerciaux.

Ce dernier vous permettra de trouver le local dont vous avez besoin pour ouvrir votre établissement. Il s’assurera que ce lieu possède la bonne licence (comme la ‘premises licence’ ou la ‘planning licence’).

Cette licence est très importante. À Londres, chaque local commercial est accompagné d’une licence. Si l’immeuble ne possède pas la bonne licence, alors vous ne pouvez pas l’exploiter commercialement.

 

4. Aménagez l’espace et décorez la façade

Une fois que vous aurez trouvé l’emplacement idéal, revoyez les conditions du bail et informez-vous sur la superficie de la salle et de la cuisine. Penchez-vous ensuite sur l’agencement de la salle et repérez toute rénovation nécessaire qui devra être apportée tant à l’intérieur que sur la façade. Idem pour la salle, qui doit être décorée en fonction du concept et de l’ambiance que vous souhaitez amener.

La prochaine étape concerne l’aménagement intérieur, l’achat des équipements de la cuisine, du mobilier, des couverts et de la petite décoration. N’hésitez pas à piocher des idées sur Pinterest à cet effet. Le restaurant The Attendant, situé dans Foley Street, compte notamment parmi les restaurants les plus loufoques de Londres avec ses urinoirs en porcelaine qui supportent les tables.

 

5. Obtenez les permis et licences nécessaires

C’est bien beau de décorer, mais encore faut-il que votre restaurant puisse ouvrir ses portes. À cet effet, informez-vous sur les exigences légales relatives à l’ouverture d’un restaurant à Londres. Vous devrez notamment obtenir des licences pour le service d’alcool, les places assises en extérieur, les questions de stockage des aliments, etc. Contactez les autorités locales, comme le conseil municipal, pour connaître, comprendre et remplir toutes les obligations légales nécessaires.

Recherchez également vos futurs fournisseurs, que ce soit en termes de boissons ou d’aliments. Renseignez-vous sur les marchés où vous pourrez trouver les produits de qualité dont vous aurez continuellement besoin au meilleur prix.

Où obtenir ces licences ?

Pour obtenir les permis dont vous avez besoin, vous devez vous tourner vers un avocat spécialiste des licences à Londres. Ce dernier vous indiquera quelle licence à obtenir auprès des autorités compétentes.

L’Angleterre propose différents types de licences comme la A1 pour les restaurants rapides. Les restaurants chic profitent d’une licence spéciale : la A3. Son obtention est un peu particulière puisqu’elle nécessite le paiement d’un droit d’entrée s’élevant en moyenne à 570 000 €. Un détail important à prendre en compte si vous souhaitez ouvrir un restaurant gastronomique à Londres !

D’autres licences sont à obtenir pour la vente d’alcool dans votre futur établissement. Pour obtenir le droit de vendre de l’alcool, vous devez en faire la demande à la mairie de votre résidence. Il faudra ensuite suivre une formation payante liée aux lois concernant la vente d’alcool.

 

6. Respectez les normes d’hygiène locales

À Londres, comme dans tout le Royaume-Uni, vous devez posséder l’autocollant ‘food hygiene rating’ sur la vitrine de votre restaurant. Celui-ci présente à vos clients la note attribuée par la Food Standards Agency à votre établissement.

Les notes vont de 0 à 5, 0 étant un besoin urgent d’amélioration et 5 prouvant d’un restaurant parfaitement en règle avec les normes d’hygiène. Cette note propose une transparence complète sur la qualité de vos services à vos clients.

L’inspection repose sur trois points principaux :

- le respect des procédures d’hygiène lors de la manipulation des aliments ;

- l’état du bâtiment ;

- les procédures de contrôle et d’inventaire internes à la cuisine.

En respectant ces différents points, vos consommateurs sont certains de profiter de l’un des meilleurs établissements de Londres.

 

7. Le droit du travail à Londres

Vient ensuite l’étape où vous devrez embaucher du personnel. Dans l’idéal, recrutez une équipe compétente et expérimentée pour votre restaurant. Cela comprend les chefs, les cuisiniers, le personnel de service, les barmans ainsi que le personnel de gestion. Élaborez des descriptions de poste, faites passer des entretiens et une fois que vous aurez affiné la liste, assurez-vous que votre équipe comprend la vision et les normes de votre restaurant.

Si les droits des travailleurs sont plus ou moins les mêmes qu’en France, certains éléments changent considérablement. C’est notamment le cas pour le ‘service charge’, qui est un complément de salaire pour vos employés et qui s’ajoute à l’addition. En moyenne, celui-ci est égal à 12,5 % de la note finale. Le service charge est collecté puis réparti entre les différents employés en fonction de leur grade et de leur ancienneté dans votre brigade.

Ce service est entièrement exonéré de charges, ce qui offre un complément motivant à vos équipes. Il assure également un complément de revenu minimum bienvenu en cas de baisse d’activité.

 

8. Peaufinez les derniers détails

Avec vos chefs, créez un menu qui reflète le concept de votre restaurant et qui devrait plaire à votre marché cible. Effectuez des tests de dégustation et recueillez des commentaires pour affiner vos plats. Pensez également à proposer des options végétariennes ou végétaliennes si vous proposez de la viande et tenez compte des restrictions alimentaires, vos clients vous en remercieront. Enfin, simulez une journée d’ouverture et testez l’efficacité de votre cuisine, le déroulement du service et l’expérience des clients avant l’ouverture officielle.

 

9. Mettez au point votre stratégie marketing

À cette étape, vous avez déjà fait le plus gros du travail. Il vous reste à élaborer une stratégie de marketing et de vente efficace. Prévoyez un budget à cet effet et déployez une campagne promotionnelle axée sur trois circuits à savoir les médias sociaux, les partenariats et la publicité locale. Le but étant de faire connaître votre restaurant et d’attirer les clients, alors n’hésitez pas à y allouer des moyens.

Certains, par exemple, vont jusqu’à s’offrir des affiches sur les flancs de bus, mais vous pouvez commencer par distribuer des tracts. Envisagez également d’organiser un événement de lancement et proposez des offres promotionnelles pour susciter un intérêt initial. Le dessert offert pour les 20 premiers clients est une formule qui fonctionne toujours.

Ça y est, il est temps d’ouvrir votre restaurant à Londres ! Accueillez vos premiers clients et boostez votre équipe pour qu’ils se donnent à 100 %. Dans tous les cas, rappelez-vous de tout revoir en détail avant le grand jour. Si vous avez peur de vous lancer, n’hésitez pas à demander conseil à des consultants qui se feront un plaisir de vous accompagner. Bonne chance !

 


Publié par Quentin, de Bonjour Londres



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Cuisinier H/F

29 - CARANTEC

A Carantec (29) Restaurant bistronomique La Table de Ty Pot recrute pour la saison CHEF DE PARTIE, COMMIS et SERVEUR H/F en CDD dès avril. Station bord de mer dynamique, produits frais, 39h. Possibilité de logement. CV typot.carantec@gmail.com ou 06.31.01.36.01.

Posté le 21 février 2024

Chef de rang H/F

72 - SOLESMES

Restaurant bistronomique, dans petit village touristique d'une capacité de 20 couverts, recherche son serveur/se, seul et autonome, la salle sera la votre, très bonne réputation à conserver, très bonne clientèle, fermé mercredi jeudi, salaire suivant expérience, disponible 1avril 0243954519

Posté le 21 février 2024

Chef de partie H/F

14 - EQUEMAUVILLE

Plus qu'un job, nous vous offrons l'opportunité de rejoindre un Groupe d'hôtels ***** et restaurants authentiques en Normandie dans lequel vous pourrez vous épanouir professionnellement au sein d'une équipe de collaborateurs passionnés. Vous rejoindrez une équipe bienveillante avec un état d'espr

Posté le 21 février 2024