Canard Street s'implante à Paris

Le concept de street food revisite le canard sous toutes ses formes. Après Lille, l'enseigne a inauguré son troisième point de vente dans la capitale, début septembre.

Publié le 28 septembre 2018 à 17:31
Ce n'est pas dans le Sud-Ouest que Grégoire de Scorbiac et Nicolas Drouault sont allés puiser l'inspiration pour leur concept Canard Street, mais dans les rues de Hong-Kong. "Là-bas, Nicolas a découvert la street food de canard asiatique. On s'est dit que c'était fou d'avoir en France de si bons plats de canard mais que ça reste aussi traditionnel", raconte Grégoire de Scorbiac. C'est le déclic pour ces deux jeunes diplômés de l'Edhec, bien décidés à rendre "cette volaille noble plus moderne, plus jeune et plus accessible".

Dès septembre 2016, le duo a l'opportunité de tester son idée en grandeur nature, au sein des halles de Wazemmes, à Lille. Au menu : magrets et confits, bien évidemment, mais aussi burgers, tartares, boulettes, salades, sandwichs, planches apéritives… "Ce comptoir nous a permis d'affiner nos recettes, qu'on a toutes élaborées nous-mêmes", glisse le cofondateur. Des spécialités d'Alsace, de Loire-Atlantique ou du Sud-Ouest (saucisson au magret de canard, foie gras au Gewurztraminer…) sont également proposées dans un corner épicerie, qui représente jusqu'à 15% des ventes.

"Le canard parle à tout le monde"

Avec un demi-magret frites à 12€ et un ticket moyen flirtant avec les 15€, l'enseigne conquiert une clientèle hétérogène. "On arrive à attirer tous les âges, car le canard parle à tout le monde", estiment les fondateurs.

Moins d'un an après son lancement, Canard Street ouvre son deuxième restaurant, dans une rue piétonne, en plein coeur de Lille. Le point de vente, qui accueille entre 150 et 250 clients par jour, fonctionne de midi à 22 h 30, 7 jours sur 7. Son chiffre d'affaires provient pour 25% de la vente à emporter et de la livraison.

Le 5 septembre, le fast good investit une adresse de 120 m² et 60 places assises, située dans le IIe arrondissement de Paris. Prochaine étape : le tandem, lauréat du Grand Prix 2017 des jeunes créateurs du commerce Unibail-Rodamco, table sur une implantation en centre commercial d'ici fin 2019. Le rêve des deux entrepreneurs ? "Se développer en province, dans les grandes capitales européennes… et pourquoi pas à Hong Kong ?"

StreetFood #CanardStreet# #Canard# #Lille# #Paris# #UnibailRodamco# #FastGood# #Wazemmes# #HongKong#



Photo

Publié par Violaine BRISSART



Commentaires
Photo

En cliquant sur publier vous acceptez les [conditions générales d'utilisation]

Voir notre Politique des données personnelles



Vidéos-Podcasts


Newsletter

Ne Ratez plus l'actualité , abonnez-vous à la newsletter quotidienne !


Dernières offres d'emploi

Chef de partie H/F

42 - LA CHAPELLE VILLARS

Rejoignez notre équipe dynamique ! Nous sommes à la recherche d'un chef de partie pour notre restaurant bistronomique. Travailler dans une bonne ambiance, où la passion culinaire rencontre l'esprit d'équipe. Profil Recherché : Expérience en cuisine bistronomique Créativité culinaire et maîtri

Posté le 03 mars 2024

Chef de rang H/F

83 - ST TROPEZ

Restaurant MARCELLINO, port de Saint-Tropez SAISON 2024 Nous cherchons serveurs, serveuses expérimentés polyvalents salle et bar pour compléter notre équipe de salle. Saison longue: début des contrats, février, avril, mai, juin... jusqu'à septembre, octobre, novembre. Différents postes à pourv

Posté le 02 mars 2024

Second de cuisine (Sous-chef de cuisine) H/F

10 - LOCHES SUR OURCE

à la recherche d'un(e) serveur(se) en restaurant, cuisinier(e) , chef de partie, second de cuisine, femme de chambre pour la saison. le poste est logé , salaire intéressant. expérience exigé ou débutant pour certains postes. n'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations .

Posté le 02 mars 2024